REFLEXION

CENTRE VILLE : Le poisson toujours vendu dans des conditions déplorables



Les poissonniers à Mostaganem en installant un étalage de fortune dont la propreté est douteuse tout entachée d’écailles et de sang frais sur lequel sont déposés d’énormes quantités de poissons. Ces poissons exposés sans aucune forme de conditionnement ou protection, changent de couleurs d’heure en heure. Il aligne sur sa table  des caisses de poissons exposées à toute sorte d’impureté, telle la poussière. Cela à côté de nuées de mouches attirées par l’odeur du poisson et du sang frais. Cette scène, qui donne des frissons, se passe quotidiennement  juste prés du marché couvert.  Cela se passe au moment où l’on redouble de campagnes de sensibilisation à propos des produits alimentaires avariées ou vendus sans aucune condition d’hygiène, notamment ceux classés de sensibles, tel, ces  poissons qui ne devraient en aucun cas quitter le système de la chaîne du froid, sauf pour aller immédiatement et directement dans la marmite à l’état frais.             

Ikram
Samedi 22 Décembre 2012 - 00:00
Lu 311 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+