REFLEXION

CENTRE UNIVERSITAIRE D’AIN-TEMOUCHENT (CUAT) : Les professeurs observent un mouvement de protestation

Une soixantaine de professeurs relevant du Centre universitaire d’Ain-Temouchent se sont rassemblés, dans la matinée du 10 février 2014 , dans la cour mitoyenne au département de l’administration , pour demander la répartition des 50 logements de fonction , le lancement des 100 autres logements de fonction ainsi que l’application du volume horaire pédagogique suivant le décret 2008, déterminant les cours magistraux et Travaux Dirigés .Selon monsieur Bendob Ali, président du syndicat des enseignants du C.U.A.T.



Plusieurs professeurs résident hors de la wilaya d’Ain-Temouchent, notamment à Tlemcen, Oran, Sidi-Bel-Abbès voire même dans des wilayas lointaines,font la navette au risque quotidien de la route .Devant ce problème, ils se sont trouvés contraints de payer le loyer annuel chez les particuliers d’un montant de 18 millions de centimes à Ain-Temouchent et parfois plus , ou à travers les localités les plus proches , alors que les 50 logements de fonction sont achevés. Il a également insisté sur la création d’un climat  de communication entre l’Administration et les Enseignants Universitaires. Le journal s’est rapproché auprès du directeur du C.U.A.T  qui a déclaré que  le volume horaire pédagogique est déterminé  par les dispositions réglementaires régissant ceci, et que les enseignants sont soumis à s’acquitter de leurs taches que prévoit le règlement, comme il est prévu  dans ce  cadre. En ce qui concerne, les 50 logements de fonction, notre interlocuteur nous a affirmé que ces logements ne sont pas complètement achevés, et seront  achevés dans un avenir proche, et seront distribués en conformité des lois et règlements, suivant une commission  devant être créée qui étudie l’ensemble  des demandes, suivant le barème déterminé par le Ministère de Tutelle. Tandis que le projet des 100 logements  n’est pas encore lancé, et débuteront, selon les services techniques concernés, en fin mars 2014, du fait que l’assiette est disponible, et toutes les dispositions liées à ce lancement sont réunies. A une autre question posée par le journal, le directeur du CUAT a répondu que l’administration n’a jamais fermé la porte aux enseignants ou à quiconque, et que chacun de nous s’acquitte en toute âme et conscience de ses fonctions qui lui sont confiées, tout en déclarant que de grands efforts ont été déployés tendant à créer de meilleures conditions d’un cadre pédagogique et social aussi bien pour l’étudiant que l’enseignant , et tout partenaire du centre universitaire. Il a précisé que l’administration ne ménagera aucun effort tendant à trouver des solutions en conformité des lois et des règlements, et des instructions ont été données pour épanouir le dialogue constructif entre l’administration et les professeurs, l’administration et  tout partenaire ainsi qu’entre l’administration et les étudiants dans un cadre d’intérêt général  du centre universitaire, du professeur  et de l’étudiant. Et d’ailleurs plusieurs réunions et rencontres du genre ne cessent d’avoir lieu au cours de l’année universitaire où des problèmes ont été étudiés, sanctionnées par des solutions trouvées en commun accord. .Rappelons que le centre universitaire d’Ain-Temouchent compte actuellement  210 professeurs officiant les différents cours d’enseignement supérieur.    

B.Abdelgheffar
Lundi 10 Février 2014 - 18:15
Lu 1792 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+