REFLEXION

CENTRE SPECIALISE POUR ENFANTS HANDICAPES A ORAN : Pour une prise en charge effective au seuil de l’autonomie acceptable

Une éducation adaptée pour une scolarisation normale, ergothérapie orthophonie psychomotricité et physiothérapie. L’infirmité motrice, d’origine cérébrale (IMC) est un handicap acquis soit au moment de la naissance, soit durant les premiers mois de la vie, soit au cours des derniers mois de la grossesse.



CENTRE SPECIALISE POUR ENFANTS HANDICAPES A ORAN : Pour une prise en charge effective au seuil de l’autonomie acceptable
L’intelligence des personnes IMC, n’est généralement pas atteinte ou alors légèrement retardée à cause de l’handicape physique. Au centre IMC implanté, à Bir El Djir sont accueillis des enfants de 06 mois à 14 ans d’âge. Selon le responsable du centre, M Bouchama Abdel Hadi, « notre premier but est d’arriver à exploiter au maximum les performances intellectuelles et physiques, afin de donner à l’enfant atteint de cette maladie, les moyens de développer au maximum son autonomie même si elle se limite, à la capacité de maitriser une seul main ou de communiquer par l’intermédiaire de matériel adapté (pictogramme, informatique etc..) ». Les enfants IMC, sont atteints de troubles spécifiques de l’infirmité motrice d’origine cérébrale, qui rendent difficile l’intervention du personnel enseignant. Afin d’éviter une attitude de démission qui pourrait devenir irréversible, l’enfant est soumis à un effort constant, en tenant compte de sa fragilité de ses capacités et de son rythme. Le personnel enseignant, assure cette progression par un équilibre étudié entre travail personnalisé et travail communautaire. La rééducation donnée, à un handicapé moteur, peut l’aider à se suffire ce qui est en un sens, une première étape essentielle dans la rééducation, et pourrait lui permettre une scolarité normale en rapport avec son niveau mental, un complément indispensable et strictement médicale. Par ailleurs, avec une rééducation spécialisée et bien orientée les enfants seront à même de devenir productifs et ainsi gagner leur dignité humaine et peuvent se reconnaitre socialement de par leur autonomie. Notre interlocuteur soulignera, que cela s’est matérialisé par la création d’un centre spécialisé et surtout par la sensibilisation des différents secteurs de la société afin d’aider à réaliser un sérieux programme d’insertion sociale. Le centre est d’une capacité d’accueil de 60 enfants respectivement âgé de 6 mois à 10 ans, présentant diverses pathologies, l’ensemble s’organise autour d’un espace spacieux qui desser les différentes parties, qui assurent la jonction entre tous les blocs, dont une bibliothèque, deux dortoirs et des vestiaires avec un vide donnant sur le hall central du R.D.C.

N. Bentifour
Samedi 10 Septembre 2011 - 10:58
Lu 1381 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+