REFLEXION

CENTRE DE TOXICOMANIE DE SIDI BEL ABBES : Le laboratoire d’analyses fait défaut



Le centre de lutte contre la toxicomanie situé au quartier Sidi Djilali à  Sidi Bel Abbès  enregistre un manque d’un laboratoire destiné aux analyses du degré de dépendance chez les sujets qui traitent des différentes sortes de toxines à l’exemple de l’alcool ou la drogue.  Selon un médecin au dit établissement, un laboratoire au centre de toxicomanie permettra de mieux prendre en charge les patients par un suivi sur le champ , au lieu de les orienter à faire des analyses sanguins vers des laboratoires privés ou publics notamment celui de l’hôpital universitaire , la prise en charge directe des patients traitants , selon le médecin, peut maintenir la continuité  de son traitement , et lui éviter l’embarras de se diriger vers d’autres établissements , et à dépenser de l’argent ,choses qui pourront devenir des facteurs directs au renoncement des patients à suivre leur traitement , ce genre de service selon l’interlocuteur aura un impact bénéfique sur le centre de lutte contre la toxicomanie , à condition qu’il soit doter de matériels adéquats et d’un effectif spécialisé.              

 

M.Souhil
Vendredi 27 Novembre 2015 - 16:58
Lu 96 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+