REFLEXION

CENTRE DE SOINS POUR TOXICOMANES A CHLEF: L’absence d’un statut, retarde la mise en service



Le nouveau centre de soins pour toxicomanes réalisé et achevé il y a quelques mois n’a toujours pas offert ses services. Selon des sources en charge du dossier, le centre en question ne dispose pas de son statut de fonctionnement et ne peut par conséquence ouvrir ses portes. Cela n’a pas empêché les responsables du secteur à clôturer la dernière phase qui consiste au recrutement du personnel médical et à l’acquisition des équipements nécessaires à la prise en charge des toxicomanes. Autre fait marquant qui mérite d’être signalé concerne le centre qui est conçu uniquement pour jouer le rôle d’un hôpital de jour qui aura pour mission d’assurer des cures de désintoxication et des séances de traitement sous la conduite d’un personnel spécialisé formé pour cette catégorie de malades. Le centre de soins dont il s’agit exercera en étroite collaboration avec le nouvel établissement psychiatrique de Ténès auquel seront admis les cas jugés graves parmi les toxicomanes.

M.Mokhtari
Mardi 3 Mai 2011 - 10:17
Lu 448 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+