REFLEXION

CEM DJILALI FADEN - CHLEF : Les enseignants demandent le départ de la directrice

Le premier jour de la rentrée scolaire 2013-2014 a connu un fait inquiétant pour les parents d’élèves du CEM Djilali Faden situé dans la banlieue du chef-lieu de la wilaya de Chlef, à cause de la protestation d’une vingtaine de professeurs (PEM) qui se sont réunis(e) en cette matinée du 8 septembre 2013 dans la cour de l’établissement pour demander le départ de la directrice.



Voilà qu’en signe de protestation devant les élèves qui n’ont rien compris de ce geste inattendu de la part de leurs professeurs qui demandent le départ de la directrice du CEM Djilali Faden. Le problème entre la directrice et les Profs protestataires qui refait de nouveau surface remonte au mois de juillet précédent où l’affaire a éclaté entre les deux parties lorsque la directrice s’est opposée à la signature des procès-verbaux sur le refus catégorique des protestataires du non remplissage des livrets scolaires des élèves de fin d’année 2012-2013, une polémique éclata ce qui a poussé les professeurs de cet établissement à organiser un sit-in devant les portes du siège de la direction de l’Education de la wilaya de Chlef, et bien il a fallu une vingtaine de jours pour que ces Profs aient gain de cause  le 19.07.2013. Devant cette situation, la tutelle a désigné une commission d’enquête pour  solutionner ce problème, mais en vain, les  mêmes professeurs protestataires reviennent cette fois-ci  encore à la charge  en ce premier jour de la nouvelle rentrée scolaire 2013-2014 pour motif : pourquoi cette directrice  continue de gérer l’établissement à sa guise en procédant à des mutations de certains profs , 2 professeurs de langue française et un professeur de physique vers d’autres établissements scolaires comme prétexte que ces mutations sont faites par la tutelle pour motif de compression en fonction des postes budgétaires de l’établissement, a indiqué une enseignante, puis une  autre mutation pour le professeur d’informatique et la physique.  Les protestataires nous ont affirmés que « ce n’est pas la vraie cause mais tout simplement pour nous dispatcher ». enfin une grève sera entamée aujourd’hui mercredi selon le contenu du communiqué, elle a pour principale revendication le départ de la directrice, alors que l’administration du CEM et la tutelle observent un silence assourdissant, c’est l’absence de dialogue entre les deux parties qui a généré le climat d’hostilité et les perdants ne sont autres que les élèves victimes de ce problème qui surgit de nouveau et les mauvais résultats enregistrés durant l’exercice précédant 2012-2013 de fin d’année scolaire en est la preuve. Affaire à suivre !

Abdelkader Della
Mercredi 11 Septembre 2013 - 11:45
Lu 236 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+