REFLEXION

CELEBRATION DU 80EME ANNIVERSAIRE DE L’EMBLEME NATIONAL : Un drapeau et une histoire



A l’occasion du 80ème anniversaire de la conception de l’emblème national, le professeur d'histoire, M.Zeghida Lahcène  à l'université d'Alger a animé une conférence au forum de la sûreté nationale à l'école de police "Ali Tounsi" portant sur l'histoire du drapeau national. Évoquant la première apparition de la bannière nationale avec toute sa symbolique depuis  le 5 août 1934, le conférencier est longuement revenu sur le sens et le long chemin du drapeau en tant qu’idée civilisationnelle dans l’histoire de l’humanité, tant en termes des couleurs que des formes  qui différencie un Etat d’un autre, mais également l’importance de l’étendard dans la religion islamique. Il citera entre autres les étapes ayant accompagné la confection du premier emblème algérien depuis les soulèvements populaires et les mouvements nationaux, jusqu’à la guerre de Libération, devenant un moyen de lutte, passant d’étendard d’un parti à un emblème de tous les Algériens. M. Zeghida  soulignera, que le 1er novembre a adopté la bannière nationale hissée au rang de fusil et de canon. Le conférencier a mentionné que c'est  le bureau politique de « L’étoile nord Africaine » qui s’est réuni vers la fin du mois de Juillet  de l'année 1934  avec  un seul ordre du jour, à savoir la couleur et la forme de l’emblème national qui devra selon les militants consacrer la situation géographique de l’Algérie au cœur de l’Afrique du nord et les mouvements de Libération, d’ où le vert, rouge et blanc ont été choisis. Il fût dessiné sur une feuille qui sera remise à l’épouse de Messali El hadj pour le réaliser. Le 5 août 1934, plus de 800 militants ont été réunis et c’est là que la première bannière nationale fût dévoilée. Il relèvera également que prés de 300 emblèmes ont été cousus pour préparer la fête de la victoire. Il conclura pour dire qu’après les Accords d’Evian, une décision est prise pour que la confection du drapeau national sera désormais soumise à des normes et c’est ainsi que Benyoucef Ben Khedda demandera au chef de son cabinet de contacter un ingénieur tunisien, spécialisé dans la conception des emblèmes. Le 3 juillet de l'année 1962, le drapeau algérien flottera après le référendum sur l’indépendance, à Sidi fredj, en présence d’une foule nombreuse d’Algériens et le 9 octobre 1962, il fera son entrée, protégé  par une loi qui prévoit des peines de 4 à 10 ans pour son atteinte.         

L.Ammar
Mardi 5 Août 2014 - 17:51
Lu 290 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+