REFLEXION

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA TOXICOMANIE A MOSTAGANEM: Les méfaits de la drogue en débat



CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA TOXICOMANIE  A MOSTAGANEM: Les méfaits de la drogue en débat
La drogue ravage des pans entiers de la jeunesse inconsciente qui se livre à ses plaisirs nocifs sans se soucier d’un avenir qui ne promet que la ruine sur tous les plans, dont la détérioration progressive de la santé, la dépravation sociale et des dépenses financières qui partent en fumée…. La drogue reste l’une des terrifiantes menaces sociales qui démantèle de bout en bout la société en brisant beaucoup de ses éléments actifs qui deviennent par la suite, juste des épaves bonnes à rien et de lourdes charges à entretenir. En face de ses ravages, beaucoup de partenaires sociaux se mobilisent pour contrecarrer ses conséquences néfastes en allant à l’encontre de ces consommateurs et en s’adressant à l’opinion publique, par le biais d’émissions radiophoniques et télévisées ou par l’animation de journée d’études, comme celle que vient d’abriter le centre culturel islamique de la ville, en collaboration de la direction de la sureté urbaine et de l’association locale de lutte contre les fléaux sociaux .C’est sous le thème « Protégeons nous de la drogue » que s’est tenue cette louable initiative de lutte contre l’un des plus redoutables fléaux du monde, et dont notre pays n’a pu échapper de par sa situation géographique au voisinage de l’un des plus grands pays producteurs de kif. Cette manifestation a vu la participation d’un large public, venir écouter les conférenciers dont l’intervention d’un officier de police de la section de lutte contre les narcotiques, a vivement attiré l’attention particulière de l’auditoire, de par la présentation des bilans de toute une décennie (2000 – 2010). Une décennie où la drogue et ses multiples variétés n’ont pas cessé d’alimenter les « unes « de la presse écrite, de par les quantités saisies et les arrestations effectuées. Quant au bilan du premier semestre de l’année en cours, il laisse apparaitre encore que la consommation de la drogue est en perpétuelle ascension vers un lourd bilan de l’année en cours, déjà ,quelques 50 cas d’affaires relatives à la drogue, ont été traités et les accusés présentés à la justice, 55,203 kilogrammes et 776 comprimés psychotropes ont été saisis . En ce qui concerne les arrestations, elles sont au nombre de 85 personnes, dont 82 hommes, 01 femme et 02 mineurs,66 ont été mis sous mandat de dépôt,03 sous contrôle judiciaire,13 cités à comparaitre ,01 bénéficiant d’un non -lieu et 02 demeurent toujours en fuite. De par la lecture de ce bilan du premier semestre, l’inquiétude plane sur l’avenir d’une jeunesse qui s’adonne à la mort a petit feu et qui semble perdue et convaincue que la drogue est la bonne issue qui chasse les problèmes, mais malheureusement, ce recours à la drogue n’est qu’un mirage qui les emporte vers une mort atroce où la folie les guette en premier . Aujourd’hui, le devoir exige de nous de nous mobiliser tous pour parvenir à une large sensibilisation des consommateurs sur les dangers qui les attendent, juste après une première bouffée de ce poison qui ne pardonne pas et tue atrocement.

L.Ammar
Mardi 29 Juin 2010 - 11:02
Lu 653 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+