REFLEXION

CELEBRATION DE LA JOURNEE DU LAIT A ORAN : Le wali inaugure officiellement la manifestation



Le wali d’Oran monsieur Zaalane  Abddelghani   en compagnie des membres de la  chambre du commerce, de  l’APW d’Oran et des services agricoles et de l’association nationale des éleveurs de bovins et de production de lait, ont inauguré la célébration de la journée du lait qui s’est déroulée dans la commune de Misserghine. Cette manifestation, dite d'émulation s’est  déroulée  au sein de l'Institut de Formation professionnelle de Misserghine, sous forme d'expositions des différents intervenants en rapport avec la filière lait, notamment des éleveurs de bovins, caprins, des fabricants d'aliments de bétail, des transformateurs laitiers, des fournisseurs de matériels d'élevage, entre autres, du fait que la filière lait, à Oran, est en plein développement avec plus de 7.000 vaches laitières et une production de lait cru, en 2013, de plus de 34 millions de litres, la wilaya d'Oran est devenue, en quelques années, une wilaya productrice importante. Cette production a même dépassé les prévisions qui tablaient sur un taux de 144% en 2012, du fait que la production de lait cru dépassait, à peine, les 23 millions de litres. Plus de 11 millions de litres supplémentaires ont été, donc, produits en 2013. Un bond quantitatif, voire qualitatif, selon les producteurs et les services agricoles. Il faut dire que cette hausse notable de la production de lait cru, dans la wilaya d'Oran, n'a pas été le fruit du hasard, mais c'est le résultat d'un effort de l'Etat, déployé pour doper ce secteur, par, notamment, la mise en place de mesures de soutien matériel et les facilités accordées aux éleveurs de vaches pour développer la filière, ainsi que le respect des contrats de performance pour accroître les capacités productives et l'organisation de la branche, durant ces dernières années. De plus, l'amélioration des techniques d'élevage bovin, liées à l'alimentation, tout particulièrement en ce qui concerne la diversification des fourrages dont ceux du maïs, ainsi que l'hygiène et le suivi médical des bêtes et le rajeunissement du cheptel, sont autant de facteurs ayant conduit à cette performance.           

Medjadji H.
Mercredi 5 Mars 2014 - 17:34
Lu 143 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+