REFLEXION

CAUSANT DE SERIEUX DESAGREMENTS EN CETTE PERIODE DU MOIS SACRE A CHLEF : Perturbation de la circulation routière



De sérieux désagréments, sont causés aux nombreux usagers de la route en cette période du mois sacré de Ramadhan, à cause des grands travaux relatifs au renouvellement de la totalité du réseau d’AEP. Des milliers de kilomètres de tuyauterie, seront installés dans un premier temps à travers les grands centres urbains à savoir Chlef, Boukadir, Chettia, pour se poursuivre vers d’autres communes. Le visiteur à Chlef et surtout les nationaux résidant à l’Etranger, ont été surpris par l’état des routes complètement défoncé par les bull, des tranchées qui restent ouvertes durant plusieurs semaines malgré les risques, qui peuvent naître d’une telle négligence. Le centre de la ville d’Ouled Farès, une daïra distance du chef lieu de la Wilaya de quelques 13 km et qui est traversée par la RN.19 sur une distance de 1.000 mètres connaît un vrai embouteillage. Pour effectuer ce tronçon, deux heures ne suffisent pas car l’usager de la route devra attendre longtemps à cause du mauvais état de la route. Avant de pénétrer, dans les limites de la commune d’Ouled Farès, c’est la face aveugle de Chettia qui vous oblige, à vous arrêter, pour laisser le soin aux engins de procéder aux fouilles. Une route nationale, qui a perdu beaucoup de ses qualités, ajoutant à cela l’endommagement des autres conduites telles que l’assainissement, le téléphone et les divers regards démolis. Un travail, qui s’effectue sans aucun plan technique et qui laisse prévoir des conduites souterraines. Même au niveau de la ville côtière, le calvaire des automobilistes continue du fait de la longue file de transporteurs en commun, se rendant vers le port commercial de Ténès. Il semblerait, qu’aucune solution n’a été trouvée pour l’amélioration et l’allègement de la circulation pour faciliter l’accès au rivage. Depuis le mois de juin dernier, les autorités locales n’ont rien fait pour assainir les artères de la ville, laissées à l’abandon. Pour continuer notre visite, nous sommes contraint de transiter par la fameuse route aménagée, à l’entrée de la station balnéaire de Boucheral, où des travaux d’élargissement de la route sont en cours.

M.Mokhtari
Lundi 8 Août 2011 - 10:17
Lu 298 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+