REFLEXION

CARREFOUR CULTUREL : Un film réalisé 100% Mostaganémois

La ville de Mostaganem a été toujours le pôle d’attraction des artistes de tout bord et en tous genres, venant se ressourcer et s’imprégner dans le creuset du patrimoine culturel Mostaganémois entre autre, la chanson sous toutes ses facettes, le théâtre sous tous ses angles et maintenant s’ajoute le cinéma.



CARREFOUR CULTUREL : Un film réalisé 100% Mostaganémois
Une nouvelle figure apparaît, méconnue de la population mostaganémoise et qui est M. Bouhadr Abdelkader, un jeune homme de 24ans qui dirige une entreprise de production et de réalisation de films. Il a poursuivi ses études d’art dramatique à l’institut international des actes Drama d’ Abu Dhabi, capitale des Emirates arabes unies (promotion 2008). Il crée une entreprise de cinéma dont le siège se trouve à la cité du 05 juillet 1962 à Mostaganem dont il est le président directeur général, ainsi que le producteur et le réalisateur de cette entreprise. Il fait partie de l’organisation des manifestations culturelles économiques et scientifiques. Il est spécialisé dans les films d’action musicale. Il est en train de réaliser un film d’action musicale qui est le premier film de ce genre produit en Algérie, qui s’intitule « le criminel ». La première des choses qui attirent c’est que tous les acteurs sont mostaganémois, dont 90% sont des amateurs. Par ailleurs, le personnel technique et artistique est à 100% issu de la ville de Mostaganem. Ce film relate l’histoire d’un jeune concessionnaire richissime qui rencontre une jeune fille universitaire. Au fil des jours, leur relation devient plus intime et de fil en aiguille, il la verse dans la débauche. Le tournage du film a débuté le 03 janvier 2011 et a coûté la bagatelle de deux milliards trente six millions de centimes, financé exclusivement par M. Bouhadi Abdelkader. Jusqu'à l’heure actuelle, nous n’avons reçu l’aide d’aucun sponsor. M. Bouhadi Abdelkader explique qu’il fait un stage bloqué de deux mois pour tous les acteurs au niveau de la maison de la culture et de la salle Cheïkh Hamada. La première scène du tournage a eu lieu le 03 janvier 2011 en face du marché couvert (place du 17 octobre). « Nous comptons organiser une soirée de la culture du tournage le 07 avril 2011 au cours de laquelle nous invitons toutes les autorités locales de la ville qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour nous aider et nous assister dans notre tâche . Le 25 avril 2011 nous débuterons un casting feuilleton télévisé intitulé « Houmoum Oua Soumoum » qui se fera en 18 parties où nous honorerons toutes les autorités de la ville de Mostaganem. » M. Bouhadi Abedkader a tenu à remercier toutes les autorités locales et en l’occurrence, les responsables de la maison de la culture qui nous ont apporté tout leur soutien.

El Houcine
Mardi 5 Avril 2011 - 11:22
Lu 630 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+