REFLEXION

CARNAVAL FI MOSTAGANEM :L’ex-maire revient pour couler sa 3ème dalle

Avec le slogan « koul w ouakel », les partis politiques à Mostaganem persistent à répéter le même scenario déjà joué dans les précédentes élections locales pour prendre les mêmes élus et jouer le prochain feuilleton de carnaval fi dechra avec cette fois-ci, l’ex-maire de la commune de Mostaganem comme principal acteur pour spolier ce qui reste du coffret de la pauvre commune.



CARNAVAL FI MOSTAGANEM  :L’ex-maire revient pour couler sa 3ème dalle
Après une longue  éclipse des écrans radars des trottoirs, l’ex-maire de Mostaganem B.H nous revient. Tout requinqué, ardent et rayonnant, frais comme un rotengle qui nage que dans les eaux douces, comme un adjudicateur bien formé avec un gousset bien rempli, surement cautionné par son associé l’entrepreneur qui a partagé  avec lui la part du butin du projet de la réalisation de la salle et les 10% du  fameux projet du château d’eau ; mais ce qui est sur, c’est  que le projet de la piscine affecté au profit d’un responsable sécuritaire et  fait avec l’argent de la commune était « Sans Kasamane » ; car le maire a été payé par le silence de ce présumé défenseur de la loi sur ses scandales en matière de gestion.

On prend les MEMES et on RECOMMENCE
Ce nouveau candidat  qui fait encore parler de lui dans les coulisses de certains partis revient sur la scène politique pour conduire la liste de l’APC à la même commune mais  cette fois-ci sans son garde-fou de la sécurité qui a été muté ailleurs. Cet arriviste qui a débuté sa campagne électorale précédente de son ex-mandat par le scandale du vol de son portable dans une maison de rendez-vous, mène depuis un mois le tour de porte à porte. A commencer par le sénateur ayant  cautionné des maires vomis par la population avant de mettre les pieds dans le plat d’un ex-député connu par son poids dans un parti habitué à absorber des élus périmés, pour enfin se faire escale chez un nouveau député qui, lui aussi, a été mitraillé dans le dos par ses propres amis. Mais comme  ce député est un mauvais élève, on croit toujours qu’il va recommencer la même bêtise.
C’est ainsi que les responsables de ce parti majoritaire d’une minorité s’en foutent des sentiments de leurs militants. Et ils font tout pour satisfaire leurs fortunes par la devise « on prend les MEMES et on RECOMMENCE ». AINSI La future assemblée communale ne sera qu’une photocopie de la précédente ou peut-être, pire encore.

D’un scandale à l’autre
Avant que les futurs décideurs de ce parti qui ne ruinent les assemblées populaires locales par des mauvais élus et ne transforment ainsi les maires en de simples éboueurs pour en faire de la commune un dépotoir, et ne tranchent sur le nom du prochain rais, on croit qu’il est nécessaire de leur  décrire  le palmarès de leur favori  B.H, préconisé à diriger la prochaine assemblée. Prenez une feuille pour écrire  les scandales de vos élus, messieurs les sénateurs, messieurs les députés et chefs de partis. Parce qu’on est convaincu que vous ne pouvez retenir dans vos têtes le montant  de vos chiffres d’affaires et le nombre d’immobiliers que vous possédez ou alors  le nombre de femmes que vous côtoyer. En attendant la mise à jour de votre liste, lisez le CV de votre tête de liste BH : président d’APC durant l’ancien mandat , dirigeant d’une association culturelle financée par la commune, associé dans l’ombre avec un entrepreneur gratifié par le comité de marché de la commune ; il s’est accaparé,  avec la complicité de son assemblée, d’un lot de terrain destiné dans le plan d'occupation des sols pour la construction d’une école coranique pour en faire une villa  sous prête nom. Il a financé  la réalisation d’une piscine dans le domicile d’un cadre de la sécurité par le budget de la commune, valorisé  par une délibération, une facture surfacturée d’un entrepreneur (l’ex-wali prit acte et annula la délibération et traduisit l’entrepreneur en justice). La suite de son palmarès sera rendue publique après la confirmation  officielle  de sa candidature. Avant de conclure, il est  nécessaire de préciser que deux ex-maires se sentent visés par cet article parce qu’ils portent les mêmes initiales et par hasard il  se trouve que tous les deux sont candidats têtes de listes à l’APC de Mostaganem. Seulement, le lecteur doit savoir que le concerné est plus beau et plus jeune que le deuxième. C’est pourquoi il faut toujours se méfier de la beauté, car derrière chaque fleur se cache une épine. Sans commentaire.

Riad
Vendredi 28 Septembre 2012 - 23:00
Lu 1043 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par koibich le 29/09/2012 08:01
jai remarque a chaque fois que vous ettaler les qualités de quelqu'un il peus faire ses bagages et retour chez lui le cas chez nous . mais je souhaite que nos valeureus deputes et senateurs ferons quelque chose pour notre ville car lhistoire les rattrapera et ils auront des remorts toute leur vie

2.Posté par maloge le 29/09/2012 17:05
il faut crucifier tous les responsable de la wilaya 27,tous sans exception,

3.Posté par jamal le 29/09/2012 17:50
quand les mostaganémois vont se bouger les fesses ! on dirait qu'ils sont pas concernés par la mauvaise gestion de la ville . le Gros responsable de la sécurité dont la place est dans un centre de cure ! a joué un rôle dans la destruction de notre ville ! et il va refaire ça ailleurs ! La daira pareil son responsable continue son projet sidéen etc... jusqu'à quand on va se taire ! jusqu'à quand !

4.Posté par bengat le 29/09/2012 21:52
vous nous aviez parler tous au long de la mauvaise gestion de l'agence fonciere de mosta de mr mordjane, mais pas un mot de 'LOPGI de ces 42 logts qui sont en cours et qui vontOous faire l'objet de distributions entres baznasi et sous de table, et après plus rien une petite annonce ,sauf que tous a eté vendue avant la fameuse annonce; affaire a suivre????

5.Posté par weld mosta le 26/10/2012 20:54
pauvre mostaganem!!!!!!!!!!!!!!

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+