REFLEXION

CAP BLANC : Prochaine alimentation de foyers en eau potable



Nous avons appris de source proche de la Direction de l’Hydraulique de la wilaya d’Oran, qu’un important projet d’alimentation des familles en eau potable vient d’être lancé au niveau de la localité côtière de Cap Blanc, dans le but de lever les difficultés rencontrées par les habitants pour s’approvisionner de cette source vitale à la vie. Ces derniers ont accueilli avec satisfaction cette nouvelle, dont les répercussions que positives. Le projet, chapeauté par la direction de l’hydraulique et des ressources en eau, sera réceptionné le mois de mars prochain. Une enveloppe budgétaire estimée à 38 millions de dinars a été allouée à cette opération qui consiste au raccordement de la localité au projet du MAO. Ce projet très attendu par la population de cette localité côtière va sûrement alléger les souffrances des citoyens, surtout que le réservoir qui alimente la région n’arrive plus à satisfaire la demande. Selon le directeur des ressources hydrauliques, cette localité, et à l’instar des autres localités (Bouyakour, El Hachem, Bredéha), relevant de la  daïra de Boutlelis, va bénéficier d’une opération d’installation du réseau d’assainissement dans le but d’éradiquer les fosses septiques.  Près de 300 fosses seront éradiquées à Cap Blanc. Les habitants de cette localité souffrent quotidiennement, et à longueur d’année, le martyre à cause des fosses septiques. En attendant le lancement des travaux pour raccorder cette localité au réseau d’assainissement, les habitants  continuent à inhaler les odeurs nauséabondes et à subir les fâcheuses morsures des moustiques. Une enveloppe de 40 milliards de centimes vient d’être débloquée pour la daïra de Boutlelis, comme seconde tranche d’un programme visant l’éradication des fosses septiques dont le nombre avoisinerait les 5 000, réparties à travers les communes de la daïra. Les pouvoirs publics espèrent éradiquer le recours aux fosses septiques le plus vite possible, soit deux ans pour venir à bout de ces solutions dangereuses aux mains de personnes inconscientes.      

Medjadji H.
Samedi 14 Décembre 2013 - 16:59
Lu 79 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+