REFLEXION

CANDIDATS AUX PROCHAINES ELECTIONS LOCALES A TISSEMSILT :Mêmes figures et mêmes ambitions

Si le prochain rendez-vous électoral constitue une opportunité à saisir par les citoyens qui aspirent à l’amélioration de leur cadre de vie, le nombre des compositions politiques n’a pas atteint la quinzaine dans la wilaya de Tissemsilt



CANDIDATS AUX PROCHAINES ELECTIONS LOCALES A TISSEMSILT :Mêmes figures et mêmes ambitions
Plus 14 exactement découragés certainement par cette obligation de représentativité féminine de pas moins de 30% dans une région visiblement conservatrice et  l’élaboration des listes de candidats aux élections locales pour le renouvellement de ces assemblées populaires communales et de wilayas (APC et APW) prévues le 29 novembre prochain ne semble plus prendre en considération la nécessité de choisir des candidats compétents, intègres et patriotes pour représenter telle ou telle formation dans les prochaines élections locales. S’agissant des profils souhaités par la plupart de ces partis chez les candidats, les « décideurs » n’ont vraisemblablement pas misé notamment sur les jeunes, hommes et femmes qui se distinguent  par leurs capacités de gestion et leur disponibilité à se mettre au service des citoyens pour une prise en charge efficiente de leurs doléances, mais plutôt sur d’autres facteurs que eux seuls connaissent l’efficacité des résultats, d’ailleurs tout le monde vient de prendre connaissance que les têtes de nombreuses collectivités n’ont pas changé depuis 15 ans, voire beaucoup plus dans certaines communes de la wilaya, des opportunistes et des affairistes qui sautent d’un parti à l’autre dans le seul but de se servir et non servir le citoyen pourtant la majorité absolue de ces malheureux citoyens espérait que seul le changement idoine des APC et de l’ APW est à même de mettre un terme aux situations générées, entre autres par ces personnes dont leur passé s’est caractérisé par des scandales de gestion et pour d’autres par le commerce informel, l’habitat précaire et l’état des chaussées qui ne plaident pas en leur faveur. En somme, ce premier constat annonce déjà les prochaines couleurs politiques, et loin d’être trop alarmiste, elles seront certainement les mêmes que celles des années précédentes et le temps pour la mis en garde contre les opportunistes et les affairistes est malheureusement bien consommée.

A.OULD EL HADRI
Mardi 9 Octobre 2012 - 23:00
Lu 422 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+