REFLEXION

CANCER : Ouverture prochaine d’une unité de chimiothérapie à In-Salah

Lors de son inspection de structures de santé à In-Salah, dans le cadre d’une visite de travail d’une journée dans la wilaya de Tamanrasset, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a annoncé qu’une unité de chimiothérapie pour le traitement du cancer sera ouverte prochainement à In-Salah (750 km au Nord de Tamanrasset).



L’ouverture de cette unité permettra d’assurer sur place des prestations médicales liées à la prise en charge de cette pathologie lourde et de rapprocher ainsi les structures de santé des malades de cette région du Grand Sud pour leur éviter les longs déplacements vers d’autres régions pour leurs soins, a indiqué le ministre. M. Boudiaf a également fait état de l’adoption prochaine, au niveau de l’établissement public hospitalier (EPH) d’In-Salah et en collaboration avec des structures hospitalières du Nord du pays, de la technologie de la télémédecine couvrant les différentes spécialités médicales et appelée à combler le déficit accusé localement en la matière. Dans le même sillage, il a rappelé l’affectation de 18 praticiens spécialistes à l’EPH d’In-Salah, à l’effet de couvrir les besoins locaux dans le domaine, tout en faisant l’annonce d’autres affectations de praticiens pour In-Salah, parmi la promotion de janvier 2016. Mettant, par ailleurs, l’accent sur l’importance des opérations de jumelage inter-hôpitaux et permettant d’assurer dans le Sud des prestations médicales spécialisées non pourvues, Abdelmalek Boudiaf a déploré que les initiatives de jumelage demeurent "encore faibles", et dans toutes les spécialités, entre l’EPH d’In-Salah et les autres hôpitaux, avant d’appeler à dynamiser cette opération. Il a, à ce sujet, annoncé la signature "toute prochaine" d’une convention de jumelage entre l’EPH d’In-Salah et l’hôpital de Béni-Messous (Alger) pour assurer le plus grand nombre possible d’interventions chirurgicales au profit des malades de la région. Lors de cette tournée d’inspection à In-Salah, dans le cadre d’une visite de travail d’une journée dans la wilaya de Tamanrasset, le ministre de la Santé a lancé le projet d’un hôpital de 120 lits implanté dans la zone de Djoualil. Ce projet, pour lequel a été dégagée une enveloppe de près de 2,4 milliards DA, a été confié pour sa réalisation à l’entreprise nationale Cosider avec un délai de réalisation de 32 mois.

Ismain
Vendredi 6 Novembre 2015 - 15:53
Lu 146 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+