REFLEXION

CANCER : Des équipements de pointe objet d’une mauvaise exploitation



 Les équipements de pointe dont disposent  les hôpitaux algériens dans le cadre de la prise en charge du cancer font  l’objet d’une mauvaise exploitation, a mis en garde à Tizi Ouzou,  le professeur Mustapha Boubrit à l’occasion des premières journées  internationales de cancérologie organisées vendredi par l’hôpital "Chahid  Mahmoudi". Lors de cette rencontre consacrée aux cancers du sein et du col de  l’utérus chez la femme, le chef du service d’imagerie médicale du centre  hospitalo-universitaire de Beni Messous (Alger) a précisé : "les structures  de santé au niveau national dispose d’un équipement médical très développé  mais qui est mal exploité, faute de maîtrise de la technique". "Nous avons des moyens très développés qui ne sont pas utilisés  correctement par manque de technicité", a-t-il ajouté. "Les appareils radiologiques à l’instar de l’IRM, la mammographie ou  l’échographie ne sont pas exploités dans toutes leur capacités ce qui se  répercute sur la durée et la qualité du diagnostic établi et, par  conséquent, sur la qualité de la prise en charge du patient et le coût des  soins", a encore relevé le spécialiste.   

Salim
Dimanche 14 Mai 2017 - 20:03
Lu 247 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-08-2017.pdf
4.45 Mo - 22/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+