REFLEXION

CAMPAGNE TOUS AZIMUTS : Collecte des déchets ménagers et élimination des points noirs.

Les efforts, déployés depuis plusieurs jours par le service de l’hygiène et de l’assainissement de la commune de Mostaganem, pour endiguer les dizaines de points noirs qui parsèment la ville, et l’enlaidissent, ne semblent pas venir à bout des décharges sauvages et des tonnes d’ordures sous lesquelles croule la ville.



En effet une vaste campagne de collecte des déchets ménagers vient d’être lancée à travers l’ensemble des quartiers et artères de la ville, après l’installation d’un nouveau responsable à la tête de cette direction, en l’occurrence M.Smahi Mostefa, la situation connaît certes cette semaine une amélioration, notamment dans les grands centres immobiliers, la première phase de cette opération cible des endroits très fréquentés, à l’instar de l’avenue Mohamed Khemisti, l’avenue Benyabia Belkacem, la route d’Oran, et le centre ville la situation est nettement meilleure avec une collecte quotidienne et organisée, actuellement un taux d’avancement appréciable dans l’enlèvement des ordures, quels que soient la richesse de ce programme son importance et son coût, il ne devra son succès qu’a l’implication sérieuse et effective des citoyens qui devront faire preuve de beaucoup de civisme et ce pour la protection de l’environnement, et l’amélioration des conditions de vie du citoyen, cette tache devrait être quotidienne et nécessite un effort particulier à déployer en direction des habitants, la question de l’hygiène à Mostaganem ne peut être posée que si elle est traitée d’une manière globale , l’implication des citoyens et indispensable, car même si on optait pour le meilleur système de collecte avec des moyens adéquats il va s’avérer obsolète, cette opération ne réussira que si les citoyens s’impliquent dans cette action par leur participation dans la protection des espaces verts, le respect des heures de dépôt de leurs sachets d’ordures ménagères qui est fixées de (20h00 jusqu'à 23h00) et les lieux du dépôt.

Mais ce qui est navrant, c’est que certains citoyens manquent de civisme, ne respectant pas les horaires, et le jets d’ordures à partir des balcons, ainsi la pose des ramassis des matériaux de construction, les spectacle que nous offrent les décharges sauvages et les déchets éparpillés aux bords de nos routes suffit à nous renseigner sur l’ampleur de l’anarchie et de la désolation qui caractérise ce secteur qui touche à l’hygiène publique, rigoles, caniveaux dessous des ponts ect…. Les ordures sont disséminées partout, les gens déversent leurs déchets au mépris des principes de préservation de l’environnement assister en spectateur à la dégradation de l’environnement est un crime pour lequel aucun prétexte ne sera en mesure de justifier, si ce n’est le clin d’œil des services concernés, c’est ainsi il est constaté une amélioration dans la régularité de passage parfois jusqu'à deux fois des équipes d’éboueurs notamment dans des cités, et quartiers que comporte la circonscription, malgré plusieurs contraintes tels que l’équipement du ramassage est insuffisant 3 camions uniquement pour une ville de 770.000 habitants, avec un personnel très réduit, en attendant le recrutement, et l’acquisition de nouveaux camions bennes, car le service de nettoiement reste à confronté une situation tel que les tonnes d’ordures quotidiennes qui étouffent Mostaganem il faut dire que la urge dernières années de plusieurs méga projets structurants et qui aspire a devenir la véritable ville propre d’une époque lointaine que l’on souhaite revenir un jour.

Tayeb Bey AEK
Lundi 23 Mars 2009 - 07:32
Lu 624 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+