REFLEXION

CAMPAGNE ELECTORALE DES LOCALES :Tissemsilt à l’heure des meetings



Les candidats qui ont déjà fignolé des programmes pour la plupart semblables et font déjà la promotion aux premiers jours de cette campagne électorale au niveau de la wilaya de Tissemsilt, le coup d’envoi de cette compagne est donné à Tissemsilt dés aujourd’hui dimanche par la tenue de rassemblements et de meetings.  Le  bal sera ouvert ce dimanche matin par le ministre, président de parti du MPA Monsieur Amara Benyoucef qui animera un meeting à la maison de la culture Mouloud Kacem de Tissemsilt, au deuxième jour c'est-à-dire le lundi, c’est au secrétaire national du RND Monsieur Ahmed Ouyahia d’animer  un autre rassemblement populaire dans la même ville expliquant certainement les grandes lignes de la politique de son parti et vu que la scène politique locale n’a vraiment pas évolué depuis la venue du multipartisme et les élus n’ont jamais convaincu sauf par leur fanfare et par les discours solennels habituels, le commun des citoyens qui se cherche encore pour sortir des dépenses qui avaient suivi la rentrée scolaire et l’Aid semble désintéressé, les seules initiatives se limitent aux idées étalées sur les tables des cafés, et au milieu de cette foire aux idées, les gens de Tissemsilt n'ont pas l'air d'être convaincus par les différences entre projets, certains citoyens vont jusqu’à dire que les potentiels candidats à cette élection et leurs programmes sont mal différenciés, des éventuels prétendants qui n’ont même pas de sièges ou des bureaux de propagande alors que certains n’hésitent pas à louer des véhicules de luxe pour garnir leurs présentations et tenter d’épater les futures électeurs, ces gens là estiment que la majorité de personnes candidats soit à l’APW ou aux différentes APC, ainsi que leurs programmes sont pratiquement semblables ou différents sur certains points peu nombreux. Difficile de décrypter les résultats, les listes jusque la rendues publique ont étonné plus d’un, on y trouve de tout mais pas le tout convainquant, un mélange de confusion et sans doute de lassitude sur fond de scepticisme vis-à-vis des prétendants et de leurs politiques. Ainsi certaines personnes interrogées estiment que ni les anciennes figures, ni les nouvelles ne sont capables d'apporter des solutions pour améliorer la situation du développement dans la wilaya notamment pour les jeunes, le problème de l'emploi et autres, les anciennes expériences sont toujours présentes dans les esprits, ces « pessimistes » qui croient dure comme fer que le développement de la wilaya dans les divers secteurs est une question de programmes centralisés ou localement tracés et le rôle de ces prétendants aux élections locales se limite circonstantiellement aux bonnes promesses qui ne se réaliseront jamais tout en moquant les propositions forcément inadaptées de leurs adversaires... 

A.OULD EL HADRI
Dimanche 4 Novembre 2012 - 08:44
Lu 195 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+