REFLEXION

CAMPAGNE DE NETTOYAGE A LA STIDIA-PLAGE : "Les Gardiens de la Mer" à pied d’œuvre

La Stidia-Plage à 15 km à l’ouest de Mostaganem, connait pour la première fois de sa vie une continuelle campagne de nettoyage. Une action louable que mènent les " Gardiens de la Mer FriendSeaWorld " sous l’œil vigilant de son président docteur Mohamed Allel en dehors des rendez-vous officiels.



Aux termes de ces dignes actions, ce sont quand même de considérables quantités de déchets qui sont à chaque fois ramassées pour séparer le bon grain de l’ivraie, pour laisser les lieux respirer un agréable cadre de bien être au profit des baigneurs jetant leur dévolu sur ce bout de côte qui, à l’instar du reste de la côte nationale, ressemble parfois à un dépotoir à ciel ouvert au lieu d’un bout de la grande Bleue. Pour dire tout le travail de longue haleine que mènent ‘’les Gardiens de la Mer’’ avec leurs moyens de bord, face aux continuels dévastateurs ennemis de la nature et de la propreté. Un volontariat qui grâce au docteur Allel, draine pas mal de jeunes et moins jeunes pour débarrasser ce que laissent les gens derrière eux une fois ils rangent leurs parasols.  Pastèques pourries, des canettes de soda et d’alcool, des restes de nourriture, des cageots, des branches, des bars en fer, des loques, du plastic, et l’on ne sait quoi encore, sont autant de détritus hétéroclites qui jonchent presque journellement le sable qui semble perdre de sa couleur dorée à l’effet de tout ce bazar défigurant le rivage. Mais munie d’une patience persévérante, l’association Friend-Sea-World, semble à bien des égards avoir un souffle plus profond que celui des inciviques baigneurs adeptes de la salissure. Preuve en est pas ces tas de sacs poubelle en rouleaux consommés pour assurer la propreté de La Stidia-Plage et effacer le récurent phénomène de saleté. Une besogne qui mérite la peine selon notre ami docteur Allel qui appelle les consciences à un meilleur comportement vis-à-vis la mer et sa rive : « A vrai dire, les plages sont des espaces touristiques d’importance, mais aussi des milieux fragiles abritant une biodiversité exceptionnelle. Une grande partie de notre littoral est confrontée à la clochardisation. La pollution sous toutes ses formes aggravera le processus. D’où la nécessité de protéger la plage par des actions qui doivent durer dans le temps ». Et d’ajouter à l’égard de tous :  «  Avec mes " Gardiens de la Mer FriendSeaWorld " Nous ramassons ce que vous jetez et abandonnez sur nos espaces ... A cela s'ajoute ce que rejette la mer de son herbier de posidonie que nous amassons derrière vos parasols et que nous dégageons afin que vous puissiez vous installer sur un sable propre et dans une plage propre, avec objectif d’une plage propre et zéro Déchets ! Alors, svp, aidez-nous juste en emportant ce que vous abandonnez ! Ainsi vous participerez avec nous à cette Noble Mission ».

Ilies Benabdeslam
Dimanche 9 Juillet 2017 - 21:03
Lu 366 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 25-11-2017.pdf
3.92 Mo - 24/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+