REFLEXION

CAMPAGNE DE NETTOIEMENT EPISODIQUE A MOSTAGANEM : Est-ce la bonne solution ?

Tant que les terrains vagues et espaces enclavés de la commune de Mostaganem ne seront pas inventoriés et que leurs situations juridiques réglées définitivement par arrêtés municipaux, les classant en espaces utiles (terrains de sports et de loisirs, bandes gazonnées, aires de repos, petits jardins publics etc.…)



CAMPAGNE DE NETTOIEMENT EPISODIQUE A MOSTAGANEM : Est-ce la bonne solution ?
Il y aura toujours cette anarchie qui fait que des personnes malintentionnées procèdent au jet et à l’abandon des déchets, détritus de toutes natures, déblais et décombres provenant des transformations effectuées sur les habitations privées et qui empoisonnent la vie des honnêtes citoyens et qui influent négativement sur la santé des jeunes enfants et des moins jeunes sans que personne ne s’en soucie. Qu’en dirait-on des blessures quotidiennes occasionnées par des arêtes coupantes (verre ou métal) et contractées par le personnel chargé de la collecte journalière des ordures ménagères. De nouveaux quartiers tentaculaires sont venus se greffer sur le tissu urbain de la ville quadruplant population et constructions sans que les services techniques de l’APC ne soient eux aussi pourvus d’un personnel spécialisé suffisant, l’affectation de nouveaux véhicules utilitaires et autres engins susceptibles de solutionner les éternels problèmes qui surgissent à longueur d’année. C’est dans ces conditions extrêmement difficiles et pénibles, qu’une campagne d’enlèvement des décombres, gravas et mobiliers domestiques réformés, a été initiée par la wilaya sous la direction de Monsieur BLIDI Touati, le Directeur des services techniques de l’APC et avec le soutien et l’apport de véhicules et engins de travaux publics d’entreprises locales. Tous les grands quartiers de la ville ont été soulagés de plusieurs centaines de tonnes de déblais, au courant de la semaine écoulée. C’est bien, c’est même très bien utile en ce début de saison estivale mais est- ce la bonne solution ? Les responsables des associations de la société civile sont unanimes pour insister sur la situation juridique de ces espaces, de leurs inscriptions sur les prochains projets pour leur embellissement et leur remise aux soins des comités de quartiers qui les prendront en charge et assureront avec l’aide et le soutien des services de la police de l’urbanisme et de la construction pour assurer leur entretien et dénoncer si besoin est les récidivistes.

B. Cherifi
Dimanche 20 Juin 2010 - 10:57
Lu 435 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+