REFLEXION

ÇA SERA LEUR PREMIER MOUVEMENT DE PROTESTATION : Vers une grève des agents du tramway d’Oran

Lancé au mois de mai de l’année écoulée, le tramway d’Oran, s’apprête à connaître son premier mouvement de protestation. Son trafic va être encore une fois entravé par une énième manifestation, mais cette fois-ci, ce n’est pas les citoyens qui vont bloquer le passage des rames, mais ce sont les agents de carrefours et les stoppeurs, qui auraient menacé de recourir à la protestation, afin de revendiquer un contrat indéterminé (CDI), à l’instar de leurs collègues chauffeurs et agents de vente.



Selon l’un des agents de carrefours : « Ce n’est pas normal, notre situation, reste indécise, avec ce contrat CDD, alors que notre rôle reste aussi primordial, pour le trafic du Tramway. On lance à travers vous un appel aux responsables de la SETRAM, afin de prendre notre cas au sérieux, en nous rassurant sur notre avenir ». Les 315 agents menacent même de monter au créneau : « Ecoutez, notre syndicat est actuellement en négociation avec les responsables de la SETRAM, en vue d’obtenir une réponse favorable à notre revendication, dans le cas contraire, la rue sera notre ultime alternative, pour cela on envisage d’afficher notre ras-le-bol dans les jours à venir. La direction de Sidi Maârouf saura-t-elle casser ce mouvement qui se prépare ? Notamment que nos interlocuteurs, ont affirmé que leurs collègues sont totalement solidaires avec eux. Rappelons que la gestion du Tramway d’Oran, et depuis son lancement en mai dernier, n’a jamais été entachée par un mouvement de protestation. Une année qui, à l’avis de tous, a changé les habitudes des oranais, qui souffraient des tracas du transport en commun. Concernant la prestation de service, la SETRAM vient de mettre sur les rails de nouvelles rames, afin d’alléger le temps d’intervalle, qui était à 10 minutes. De plus, des cartes d’abonnement mensuel à 1500 Da sont déjà disponibles, pour ceux qui empruntent ce moyen de transport quotidiennement, à l’instar des étudiants, en attendant les pénalités sur les passagers irréguliers, qui n’achètent pas de ticket ou ils ne le valident pas.

M.F
Samedi 15 Mars 2014 - 18:28
Lu 374 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+