REFLEXION

ÇA SE PASSE AU NIVEAU DES CITES UNIVERSITAIRES D’ORAN : Des chambres à vendre aux étrangers !?

Nous avons appris, que l’Organisation Nationale des Etudiants Algériens, vient d’adresser une correspondance au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique l’appelant à dépêcher une commission d’enquête pour mettre la lumière sur les dépassements enregistrés au niveau des différentes résidences universitaires de la wilaya d’Oran.



ÇA SE PASSE AU NIVEAU DES CITES UNIVERSITAIRES D’ORAN : Des chambres à vendre  aux étrangers !?
Selon certains représentants de cette organisation estudiantine, la gabegie de certains opportunistes ne se limite pas actuellement à offrir des repas de mauvaise qualité aux étudiants, ou à occulter la mauvaise prise en charge des préoccupations, en la dépassant à un seuil intolérable et fort condamnable, à savoir la location et la vente des chambres destinées aux étudiants à des tierces personnes étrangères. Selon nos interlocuteurs, ce phénomène prend de plus en plus de l’ampleur au su et au vu de tout le monde, sans que personne n’ose mettre fin à cette pratique malsaine. Ils ajoutent que cette pratique ne fait que l’affaire des responsables sans scrupules, intéressés par un enrichissement rapide au dépens des intérêts des étudiants qui continuent de patauger dans les problèmes de sécurité, et de la prise en charge de leurs préoccupations , telles que la restauration et l’hébergement. Selon nos interlocuteurs, ces chambres destinées aux étudiants sont généralement vendues à des couples mariés, et font même l’objet de transactions immobilières auprès de certaines agences immobilières qui activent dans l’illégalité, sans être inquiétées outre mesure. Certaines chambres sont d’ailleurs vendues à des prix avoisinant les 40 millions de centimes, par des étudiants mariés dès qu’ils terminent leurs cursus, sans que l’administration ne le sache, ou réagisse.

Medjadji. H
Lundi 21 Octobre 2013 - 22:00
Lu 557 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+