REFLEXION

C’est trop tard



C’est trop tard
Lakhdar Brahimi se trouvait ces derniers temps à Alger, selon des sources crédibles. Le diplomate, qui espérait faire bénéficier les Algériens de ses analyses sur les grands conflits mondiaux et régionaux, est cependant resté sur sa faim. En effet, le président de la République, habituellement friand de réflexions sur la géostratégie, n’a pas fait appel aux éclairages de l’expert.

Réflexion
Mardi 13 Septembre 2011 - 11:43
Lu 379 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+