REFLEXION

C’est trop égyptiens ! Soyez Fair-Play et acceptez la défaite



A l’issue de la final de la coupe du monde de football des militaires disputée, avant-hier soir, et remportée par l’Algérie, les égyptien ont eu du mal à accepté cette énième défaite contre nous, et comme d’habitude, ils nous ont agressé. En effet, le joueur Eid Ahmed, qui était aussi présent dans la sélection égyptienne de 2009, a déclenché une grande bagarre, en agressant l’entraineur adjoint Lyes Izri. Le stade se transformera ainsi en un « Ring », qui, de nouveau, opposé l’Algérie à l’Egypte, et jusqu’à présent, les supporteurs du ballon rond algérien, l’arbitre brésilien de la rencontre, le staff technique algérien, les joueurs et tous ceux qui ont suivi la rencontre ne savent pas exactement pour quelle raison Eid Ahmed a eu se comportement enfantin. Pour avoir plus d’explication, et avoir une idée sur la mentalité de ce « voyou », nous nous somme dirigé vers des sites internet des forums de discussion des supporteurs égyptiens, et c’est avec leurs propres mots qu’on a compris. Ce joueur est comme ça, c’est un mauvais perdant et même si c’était contre le Bénin, il aurait eu la même réaction. Ce sont des égyptiens qui ont affirmé que malgré qu’il joue bien, il ne mérite pas sa place dans une équipe nationale égyptienne, même celle des minimes ou cadets. C’est la grande honte du football égyptien. Mais, on ne peut pas, aussi, caché que l’Algérie a fait du mal l’Egypte, sachant qu’elle a remporté la quasi-totalité des matchs disputés entre les deux pays à l’extérieur de leurs terrains. L’Algérie est plus forte que l’Egypte, qu’on le veuille ou non, et on gagnera encore plus de rencontre dans l’avenir.

A.Yzidi
Lundi 25 Juillet 2011 - 09:36
Lu 749 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+