REFLEXION

C'est la rentrée scolaire pour 8 millions d'élèves

Ça y est, les vacances sont terminées, il est l’heure de retourner à l’école ! C’est aujourd’hui, dimanche, 4 septembre 2016, le premier jour de l’année scolaire 2016-2017 pour les quelque 8,6 millions d’élèves, les trois paliers confondus. Le top sera donné par la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, à partir de la wilaya de Naâma.



Comme à l’accoutumée, cette journée est entamée par le cours inaugural dispensé dans tous les établissements à l’échelle nationale. Cette année, le cours portera sur la Révolution de 1954 et le parcours de deux héros de la guerre de libération nationale, à savoir Hassiba Ben Bouali et le colonel Lotfi, tombés très jeunes en martyrs pour une Algérie libre et indépendante. Dans ce contexte, les dispositions nécessaires, pour garantir la sécurité et la tranquillité publiques des enseignants et des élèves, en prévision de la rentrée scolaire 2016-2017, ont été prises par la Gendarmerie nationale dans son territoire de compétence, pour accompagner et faire réussir l’évènement, a indiqué samedi ce corps constitué, dans un communiqué. Ces dispositions, effectives au niveau des 48 wilayas du pays, visent à garantir la sécurité dans le périmètre de tous les établissements scolaires, par le renforcement des patrouilles, notamment dans la matinée coïncidant avec les heures d'entrée et de sortie des classes, pour faciliter la circulation routière et mettre à l'abri les enfants scolarisés, contre les agressions et l'imprudence des conducteurs, assure-t-on de même source. Les services de la Gendarmerie nationale demeurent ainsi disponibles pour intervenir à tout moment au profit des enfants scolarisés, dans un cadre préventif et répressif. Par ailleurs, ces mêmes services entameront, par le bais des brigades territoriales, des unités de sécurité routière et plus particulièrement les brigades de protection des mineurs, des programmes de communication et de sensibilisation à l'intention des enfants scolarisés, dans le but de lutter contre l'insécurité routière, la violence au milieu scolaire et la déperdition scolaire. Cette démarche de proximité se réalisera, en coordination avec les autorités compétentes, les associations de parents d'élèves et les organisations de la société civile activant dans ce domaine.

Ismain
Samedi 3 Septembre 2016 - 18:40
Lu 256 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+