REFLEXION

Bouteflika ordonne à ses ministres de sortir sur le terrain

FACE A LA MENACE D’ABSTENTION



Bouteflika ordonne à ses ministres de sortir sur le terrain
Ni la campagne électorale, ni les sorties médiatiques des ministres candidats, ni les slogans de la télévision n'ont réussi à convaincre les Algériens. Selon un sondage réalisé  l'organisme de recherche Arab Barometer, 84,5% des Algériens ne s'intéressent pas à la politique, alors que 52% ne lui accordent aucune confiance. Le pouvoir algérien, est bien conscient  de la menace abstention qui guette les prochaines législatives et qui ne manquerait pas de le discréditer sur la scène internationale. Pour  convaincre les algériens à voter en masse, le président de la république a ordonné aux ministres non concernés directement par la compétition électorale, de renouer avec les visites sur le terrain.       Le peu d’intérêt de la part des citoyens pour la campagne électorale pour les élections législatives du 10 mai prochain, et le risque de les voir se prolonger par un très fort taux d’abstention a poussé  le président de la république à réagir. Dans ce contexte, le but évident de l’action est d’envoyer un message fort aux citoyens pour leur montrer que le gouvernement travaille, qu’il continue à être à l’écoute de leurs préoccupations. C’est dans ce cadre,  qu’il convient de situer les sorties ce week-end de deux ministres, Noureddine Moussa,  qui a annoncé jeudi à Alger (une ville qui ne vote pas habituellement) un programme de 132 .000 logements pour le 1er trimestre 2012. Il a aussi annoncé, l’allègement des procédures d’accès aux crédits immobiliers. Pour sa part Abdelmalek Sellal, ministre des ressources en eau a annoncé jeudi à partir de Jijel, que l’eau du barrage de Beni Haroun (Mila) arrivera à Chemora, dans la région de Batna « en 2013 ».Il est fort probable, de voir dans les prochains jours d’autres membres du gouvernement, non intéressés par une mandature se mettre à la manœuvre, pour donner un peu de flamme à une compagne que seuls les médias publics s’obstinent à mettre en scène. Dans ce même souci de booster la compagne électorale, on parle aussi d’une sortie du président de la République le premier mai prochain.   

Ismain
Samedi 28 Avril 2012 - 11:18
Lu 408 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+