REFLEXION

Bouteflika joue et gagne

Même si le Front de Libération Nationale (FLN) a dominé les législatives en Algérie, selon les résultats rendus publics ce vendredi et arrive en tête, il demeure toujours perdant aux yeux des algériens , parce que ni lui ni les autres partis n’ont pu mobiliser le peuple au vote et le mérite revient au président de la République qui a su incorporer les sentiments du peuple et en particulier ceux des jeunes avec son discours historique à Sétif .Parmi les 44 partis, qui étaient en lice pour le scrutin du 10 mai , l’histoire retiendra deux gagnants seulement : Le peuple et Bouteflika.. !



Bouteflika joue et gagne
Pour tous les analystes et observateurs qui ont suivi avec attention, le mérite revient au président de la république, qui dans son discours du 8 mai à Sétif a su mettre en lumière l’importance de cette échéance et les enjeux auxquels est confrontée  l’Algérie. Le président Abdelaziz Bouteflika, lors de cette intervention s’est engagé à font dans cette bataille et ne pouvait se permettre le moindre faux pas, surtout que tous les projecteurs étaient braqués sur le pays. Le citoyen après ce discours, ne s’est pas dérobé  et a mis l’Algérie au dessus de toute considération partisane, et bien entendu le vainqueur c’est le peuple algérien. A la lecture de ce qui vient de se passer, il est certain que le peuple a entendu la voix de la sagesse et le message pressant du président Algérien répondant ainsi  à l'appel de la patrie, ce qui témoigne de l'amour de l'Algérien pour son pays. Cette appel, s’est traduit par la participation plus élevée par rapport à celle de 2007, qui a été de 35,67%, soit un écart de 8 points pour élire 462 députés chargés de poursuivre les réformes lancées par le président Abdelaziz Bouteflika et parer aux  insuffisances,  Qualifiées de décisives  par le président de la République, l’appel a été décrypté  par le citoyen, surtout que ces législatives interviennent, dans le sillage du « Printemps arabe » et des bouleversements politiques dans la région maghrébine et ailleurs dans le monde arabe. Les chaînes de la télévision algérienne ont d’ailleurs grandement contribué à la compréhension des enjeux des élections législatives ainsi que dans la diffusion de toutes les informations en rapport avec cet important rendez-vous électoral faisant passé en boucle le discours du président de la République, et c’est ce qui a motivé encore plus le citoyen. Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait affirmé mardi à Sétif, l’importance de ces élections qui selon lui seront décisifs, aussi avait-t-il indiqué qu’il était pour une Assemblée populaire nationale pluraliste forte d’une composante irréprochable pour conduire le pays vers le développement et le changement, ce qui fait que le pari a été gagné à juste titre par le président de la République. L’on peut d’ores et déjà dire qu’Abdelaziz Bouteflika a joué et gagné cette partie face au spectre de l’abstention qui a plané ces derniers mois sur le pays. Selon les observateurs passé ce cap, le président de la République a bien l’intention de poursuivre les réformes politiques, en commençant par la révision de la Constitution, et promis le changement pour une bonne gouvernance, via des institutions plus modernes de la République, avec  l’élargissement du champ des libertés et des droits, pour le citoyen. Il n’en demeure pas moins que les promesses sont de mises, du fait que le FLN  a raflé la majorité des sièges, et si l’on se souvient le Secrétaire général Abdelaziz Belkhadem avait annoncé que dans le cas ou son parti ne sortirait pas vainqueurs des législatives il démissionnerait, aussi la question se pose d’elle-même que va-t-il faire maintenant du fait que son parti est majoritaire au parlement. L’autre question, que se pose l’électeur qui a fait son devoir, est-ce que le président de la république va-t-il écouter le message du peuple, qui appel au changement surtout pour ce qui est de la nouvelle configuration du gouvernement. La est toute la question, verrons nous de nouveaux visages, ou va-t-il reconduire l’ancien gouvernement qui est décrié dans toute sa composante par le peuple qui a voté pour l’Algérie, en entendant  l’appel du président de la république et comme certains l’on fait savoir, »Nous avons été convaincus par le discours de la République et nous ne voulons permettre à quiconque de jouer avec l’avenir du pays, car il s’agit de lui». Aussi il y va de la crédibilité du président de la république, d’où la clarté du discours qui ne souffre d’aucun doute, lorsqu’il a dit  « Tab Edjnana ». D’autre part, selon les observateurs, le président de la République mise sur la jeunesse et sur la rupture totale avec l’ancienne caste politique  et c’est ce que souhaite le citoyen algérien,  qui en votant a en  quelque sorte redonner une chance au pouvoir pour sortir l’Algérie de l’immobilisme, de la Hogra, la corruption, les passe-droits afin de retrouver une légitimité qui ne saurait être remise en cause. Pour autant que l’on sache, c’est là justement la grande question, qui reste posée notamment pour ce qui est de la suspicion qui est toujours ancrée dans les mœurs de l’algérien et qui malgré toutes les difficultés quotidiennes  a pris acte du discours du président de la république, pour éviter à l’Algérie de sombrer dans un printemps arabe souhaité par certains ennemis de l’intérieur et de l’extérieur. Cependant en prenant le pari, le Président de la république, a déjoué tous les pronostics, gagnant ainsi une bataille importante d’où les enjeux des réformes et du changement qu’il veut mettre en place. On peut dire que le Président de la République a joué gros mais a gagné en fin de compte, la première partie.

Benyahia Aek
Samedi 12 Mai 2012 - 11:21
Lu 734 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par karim le 16/05/2012 14:05
salam, j'aimerai bien connaitre le noms des ennemis de l’intérieur et de l’extérieur. pouvez-vous m'aider SVP ??

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+