REFLEXION

Bouteflika appelle Hollande à exorciser le passé

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a appelé vendredi son homologue français François Hollade à "exorciser le passé" et à "examiner avec lucidité et courage" l'histoire commune et douloureuse entre l'Algérie et la France, a rapporté l'agence APS.



Bouteflika appelle Hollande à exorciser le passé
Dans un message adressé à son homologue français à l'occasion de la fête nationale de la France (14 juillet), le président Bouteflika a indiqué que les relations algéro-françaises ont précédé la période coloniale qui a "marqué plus particulièrement notre histoire commune et laissé des traces durables chez nos deux peuples". "Les blessures qui en ont résulté pour les Algériens sont profondes, mais nous voulons, comme vous, nous tourner vers le futur et essayer d'en faire un avenir de paix et de prospérité pour les jeunes de nos pays. Il est temps pour cela d'exorciser le passé en faisant ensemble, dans des cadres appropriés, un examen lucide et courageux qui contribuera à renforcer nos liens d'estime et d'amitié", a déclaré le président Bouteflika. Le président algérien a implicitement évoqué l'exigeance de l’Algérie à ce que la France reconnaisse les crimes qu'elle avait commis durant la période coloniale. Des observateurs ont estimé que la reconnaissance de la France des crimes perpétrés en Algérie pendant l'ère coloniale serait l’élément déclencheur d'une normalisation tant attendue. Sur cette question, Alger ne cesse de demander à Paris de reconnaître les crimes que la France coloniale avait commis pendant 132 ans d'occupation (1830-1962). Les relations bilatérales entre l'Algérie et la France s'étaient détériorées pendant le règne de l'ex-président de droite, Nicolas Sarkozy, qui a mené une politique d'immigration restrictive et un rejet catégorique de la reconnaissance des crimes coloniaux commis par la France en Algérie. Le message du président Bouteflika intervient à la veille de la visite dimanche et lundi à Alger du ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, à l'invitation de son homologue Mourad Medelci.  Cette visite de deux jours "fournira l'occasion aux deux ministres de faire le point sur l'état d'avancement des différents dossiers constitutifs de la relation bilatérale que les deux pays se sont engagés à inscrire dans le cadre de la construction d'un partenariat d'exception dont le principe a été confirmé par les présidents Abdelaziz Bouteflika et François Hollande", indique un communiqué du ministère algérien des Affaire étrangères.

Ismain
Dimanche 15 Juillet 2012 - 10:50
Lu 297 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par jamal le 16/07/2012 11:26
faisons comme le couple FRANCE-ALLEMAGNE !

l'Allemagne a reconnu et a dit PARDON aux Français via le président Allemand en personne ! et officiellement !

Allez disons au français : faisons comme vous avez fait avec les allemands !

Chiche !
et n'oublions pas que on doit aussi demander les remboursements : le trésor d'Alger (plus de 15 Tonnes d'Or, ...) et estimer le pillage fait par la colonisation !
Je vous assure c'st ça qui fait peur à la France ! c'est le remboursement !

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+