REFLEXION

Bien mal acquis, ne profite jamais



Bien mal acquis, ne profite jamais
Ne dit-on pas : qu’on prend facilement les mouches avec du miel, mais pas avec du vinaigre. Mais est-il que, bien mal acquis ne profite jamais. Un commerçant, le dénommé M.M 33 ans, est arrivé à escroquer neuf victimes, après les avoir fait miroiter de gros bénéfices, dans le cas où ils s’associent à son projet de construction de logements. Dans ce contexte, sans grande difficulté, l’individu est arrivé à être gratifié de la somme de 2,7 millions de centimes, par ses procès. Ce n’est qu’au terme d’une plainte déposée par un bijoutier pour chèque sans provision que l’indélicat promoteur, a été neutralisé, ainsi que ses quatre complices. Présenté au parquet, il a été écroué. Par contre ses quatre collaborateurs ont bénéficié de la liberté provisoire.

. .
Mardi 19 Octobre 2010 - 00:01
Lu 484 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+