REFLEXION

Belkhadem tire à boulets rouges sur la France



Abdelaziz Belkhadem était en visite avant-hier  à Mila, une ville considérée comme étant l’un des bastions des redresseurs. Peut être est-ce une façon pour lui de les provoquer dans leur propre camp. Devant plus de 2.000 personnes réunies pour l’occasion, le patron du FLN a trouvé dans la crise diplomatique entre la France et la Turquie une occasion en or pour régler son compte à l’ancienne puissance coloniale."La France doit balayer devant sa porte", dira-t-il en référence à la fameuse loi adoptée jeudi par le Parlement français qui pénalise le déni du génocide arménien. " La France ne nous fera jamais pitié ", renchérit encore Belkhadem sous les ovations de la salle. Le chef du FLN, sur sa lancée, rendra hommage au Premier ministre turc, démentant ainsi l’information selon laquelle il serait agacé par le fait qu’Erdogan ait évoqué le cas de l’Algérie. Bien au contraire, Belkhadem parlera lui aussi d’ "atrocités" commises contre les Algériens."Si nous sommes tolérants, cela ne veut point dire que nous avons oublié les enfumades et autres exécutions collectives sommaires commises contre des citoyens algériens aux quatre coins du pays", dit-il. Dans la foulée, il a invité l’ex-puissance coloniale à " reconnaître ses crimes et à s’en excuser au lieu de les glorifier contre toute logique. C’est cette même assemblée qui a voté, en 2003, une loi sur les soi-disant bienfaits du colonialisme et qui aujourd’hui criminalise la Turquie", insistera encore le chef du FLN.     

Ismain
Lundi 26 Décembre 2011 - 11:13
Lu 529 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+