REFLEXION

Belkhadem empêché d’accéder à la tribune



À onze heures, les travaux de la session ordinaire du Comité central du FLN n’avaient toujours pas commencé, a indiqué Abdellah Bousnane, ex sénateur du tiers présidentiel et ex président du groupe parlementaire du FLN à, des journalistes à la sortie de l’hôtel El Riadh. « Nous avons empêché Belkhadem d’accéder à la tribune de la salle des réunions », a t il affirmé. Belkhadem fait de la résistance. La première réunion tenue durant toute la matinée entre Abdelkhadem et le Comité des sages s’est achevée peu avant 13 heures, sans qu’aucune solution ne soit trouvée à la crise qui secoue le parti. « Nous n’avons pas trouvé de solution. Mais chaque problème à une solution », a dit Abdelkader Hadjar aux journalistes à sa sortie de la réunion. La réunion devrait reprendre à 16 heures. Pour sa part, Boudjemâa Haïchour, porte parole des contestataires, a indiqué que Belkhadem refusait toujours le principe du scrutin à bulletins secrets. Avant de menacer : « Durant ces deux jours, Belkhadem va démissionner ou il plongera le FLN dans une grave crise dont il assumera les conséquences ». Selon M. Haïchour, certains partisans de Belkhadem sont maintenant favorables à un vote à main levée.                       

Nadine
Samedi 16 Juin 2012 - 11:36
Lu 240 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par tayeb le 16/06/2012 16:41
en tant ancien militant FLN?OU NOTRE BUDGET DE FONCTIONNEMENT SERA COLLECTE SELON LE MILITANT EST SA CAPACITÉ?C'EST PAS COMME AUJOURD'HUI ONT FAIT APPEL AU GENS DU CHAKARIN C'EST LE CHAPITRE DU FLN QUI SONT LA ,AU GARDE VOUS DU CHEF AVEC LEURS CHAKARIN PLEIN A CRAQUER POUR COMMENCER LA CAMPAGNE DES ÉLECTIONS DEPUIS 2007 A CE JOUR, AVEC CETTE ARGENT SALE QUI A SALI LE VRAI SIGLE FLN DES MARTYRS EST DES ALGÉRIEN L'AHRAR, QUI EN PRINCIPE SA MORT EST SON EXTRAIT DE DÉCÈS PORTE LE N 02 APRÈS LE N 1 QUI A DONNE LA NAISSANCE DE LA RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE EST POPULAIRE. EN 05 JUILLET 1962,JE SUIS DE CEUX QUI VEULENT LE METTRE AU MUSÉE C'EST UN HÉRITAGE DE LA OUMAA TOUTE ENTIÈRE ALGÉRIENNE YA NASS EL KHEIR LE METTRE EN ROUTE ENCORE, UNE FOIS AU CAS OU LA REPU PLIQUE SERA EN DANGER. UN MILITANT FLN DE 1967 1990.DJELFA.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+