REFLEXION

Béchar : Un fabricant d’instruments à cordes en quête d’aide et d’orientation pour survivre



Suite à sa fragilité sociale, et récemment handicapé (en 2007) par l'ablation de la jambe gauche. Il n'a pas assisté pour prendre part au colloque international dernièrement sur la lutherie qui s'est tenu à l'INSM qui a été organisé par le ministère de la culture.
Le nommé Kereghli El-hadj quinquagénaire et originaire de Kenadsa ( mère des cultures musicales) de la wilaya de Bechar. Ce fabricant d'instruments à corde, ayant acquis, ce métier en Egypte en 1973. En marge de ses promenades répétées dans les grandes rues du Caire, telles que les avenues de Khan El Khalili et Ahmed Ali. Kereghli El-hadj à cette époque, il visitait fréquemment toutes les boutiques artisanales notamment celles des fabrications des instruments de musique et particulièrement les boutiques d'atelier de luth. L'initiateur égyptien de cet artisan de Kenadsa est le fabricant Djamil George qui est réputé en matière de fabrication des luths.
Monsieur K. E a fabriqué une cinquantaine de luth et d'autres instruments à cordes sur des commandes par des musiciens des différentes régions du pays. Son atelier prend place dans sa maison qui est très étriqués par sa famille qui se compose de 7 (sept) éléments. Ce fabricant est en quête d'aide et d'orientation pour mettre sur rail ses enfants pour la continuité de ce métier. A l'occasion de la quatrième édition des meilleurs luthiste. Il a exposé ses produits d'instrument dans le hall de la maison de la culture de Bechar. Ce fabriquant est en quête d'une machine de menuiserie de 7 ( sept opérations) pour lui faciliter l'avancement des travaux, en vue des commandes dans la région. Il s'affronte à de nombreux problèmes qui le freinent. Monsieur Kereghli a participé au salon international sur le tourisme et le voyage qui s'est déroulé du 13 au 17 avril 1998, d'où il a bénéficié d'une attestation de participation signé par monsieur Rezoug Sadek. Egalement il a décroché 15 attestations de participant, mais aujourd'hui il est victime de son handicap moteur. Dans sa nomenclature K.E a fabriqué manuellement 10 violons, 16 Goumbris, 13 cithares ( Qanoun) de 72 cordes en triplet au format 3/4 et d'autres de 93 cordes en triplet au format 4/4, Soussen instrument à trois cordes et le Hedjhoudj à 4 cordes ainsi que 2 mandoles. Il nous a signalé que des cithares de sa production ont été déformées par la longue durée de stockage dans endroits non conformes. Ce fabriquant nous précisé que le luth prend une durée d'une semaine pour être fini, pour la cithare ça prend un mois cela demande beaucoup de précision mécanique sur le bois avec une géométrie sur l'assemblage des pièces. L'approvisionnent du bois ( bastingue) est disponible en Algérie et les variétés de bois léger ainsi les matières ( gomme à laque, acajou, vernis spéciale, mosaïque, ivoire, cuivre ) parviennent de l’étranger avec des difficultés d'approvisionnement et cela est trop cher et la vente de l'instrument tarde à être souhaitée. La fréquence de voyage en Egypte a diminué par défaut et d'absence d'opportunité et des occasions. Il ajouté encore que madame Zahia Benarous l'a encouragé pour mieux faire et de produire ces instruments, lorsqu'elle était au poste de ministre. Aujourd'hui KE est prêt à enseigner et faire apprendre ce travail lucratif pour la fabrication des différents instruments à corde. Il ne veut pas être négligé, et il lance un appel aux institutions concernées notamment au ministre de la culture pour l'aider à bénéficier d'une machine de menuiserie pour faire vivre sa famille. Ce métier rentre dans le cadre de la fabrication des instruments musicaux et artisanaux pour rentabiliser les matières d'objets touristiques. Avec ces créativités la région aura son caractère productif qui fera l'objet de plusieurs essors économiques.

Réflexion
Mercredi 24 Juin 2009 - 08:00
Lu 945 fois
CULTURE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+