REFLEXION

BRAS DE FER, ENTRE LES REDRESSEURS ET BENSALAH : Le RND au cœur de la crise

Près de 40 jours après le départ d’Ouyahia, la crise persiste au RND. L’aile de Yahia Guidoum menace de se retirer du comité technique, installé lors du Conseil national du 17 janvier dernier, et de boycotter les discussions avec Abdelkader Bensalah, secrétaire général par intérim.



A l’origine de ce nouveau bras de fer, entre les redresseurs et Bensalah, la nomination d’un nouveau chef de cabinet du RND. En effet, Ahmed Rezgui, réputé proche d’Ahmed Ouyahia, remplace à ce poste AbdesslamBouchouareb, le bras droit du SG sortant. La passation de consigne a été faite le samedi 9 février à 19 h 30. Cette nomination n’a pas plu au mouvement pour la sauvegarde du RND, qui réclame le départ de tous les proches d’Ouyahia de la direction du parti.Selon des sources concordantes, Rezgui a été désigné par le comité technique – qui a remplacé le Bureau national dissous après l’élection du SG par intérim, le 17 janvier dernier. Il est chargé de préparer la prochaine réunion du Conseil national, prévue dans le courant du mois de mars prochain. Officiellement, Rezgui prendra en main les dossiers financiers et administratifs du parti, qui étaient jusque-là gérés par Bouchouareb.Réuni aujourd’hui à Alger, le mouvement pour la sauvegarde du RND a virulemment critiqué la nomination de Rezgui, estimant que cette démarche ouvre les portes au retour d’Ouyahia à la tête du parti. Les redresseurs, qui devaient rencontrer demain Bensalah dans le cadre des discussions menées par ce dernier avec les parties en conflit, ont décidé de boycotter ce rendez-vous. La nomination de Rezgui est loin d’être une décision personnelle d’Abdelkader Bensalah, selon nos sources.« La décision a été prise par le comité technique, où sont représentées les deux ailes du parti. De plus, sur le plan organique, Rezgui n’occupe pas le poste de chef de cabinet et il est peu probable qu’il puisse poursuivre cette mission, étant déjà pris par une autre responsabilité au ministère de la Santé ». La mission de Bouchouareb ainsi que celle de tous les membres du Bureau national a pris fin avec le départ d’Ouyahia, assurent les mêmes sources. Mais les redresseurs ne l’entendent pas de cette oreille. La nomination de Rezgui fait douter des membres du mouvement de redressement sur la capacité de Bensalah à gérer le parti. « Nous avons l’impression que la situation échappe à Bensalah », s’inquiète un redresseur.

Ismail
Mardi 12 Février 2013 - 09:43
Lu 206 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+