REFLEXION

BRANLE-BAS DE COMBAT DANS LES CITES DE MOSTAGANEM : Eradication des baraques à usage commercial

La décision de l’éradication de toutes ces baraques et des habitations précaires a été bien accueillie par une population qui a toujours attendu patiemment à ce que nos responsables agissent d’une manière des plus radicales, une décision sage pour les uns, et un dépassement pour d’autres qui crient à l’injustice .Mais après mûre réflexion, une telle manière d’opérer servira de mises en garde aux prochains candidats qui seront tentés de procéder à de telles constructions, d’ une part, et redonner une image originale d’une ville en quête d’identité à la recherche de propreté.



BRANLE-BAS DE COMBAT DANS LES CITES DE MOSTAGANEM : Eradication des  baraques à usage commercial
Depuis avant-hier des agents communaux équipés de matériels, d’outils  et d’engins polyvalents sont mobilisés dans les cités  « Amara  Hamida , ex les Mandarins », Beymouth et l’Ancienne gare pour continuer les opérations de destruction des baraques et kiosques improvisés en locaux commerciaux fabriqués anarchiquement en bois ou en tôle et qui ne sont pas en conformité avec le plan d’aménagement  des cités et même de la ville. Ces travaux d’éradication sont dirigés par des responsables (élus et administratifs) qui contrôlent ce chantier particulier qui pour le citoyen est un soulagement, car sincèrement ces « gourbis » érigés au centre des cités et de la ville  ne reflètent en aucun cas, les quartiers  de haut standing tant espérés par une population en quête de modernité, en raison de l’époque où la technologie est très avancée. Rappelons que ces opérations de destruction décidées par l’Etat de tout ce qui est précaire ont été  interrompues avant le mois de Ramadhan lors du relogement de l’habitat des résidents du Derb dans le cadre de (Résorption de l’Habitat Précaire. Espérons que les espaces dégagés seront utilisés à bon escient et pourront servir tous les  résidents et locataires des  cités  sans exception aucune ainsi que  les voisins mitoyens.  Notons que les propriétaires de ces baraques vont bénéficier de nouveaux locaux et ce dans un cadre défini par la loi, de nouveaux magasins relatifs à leur profession. Ce programme d’éradication concernera aussi d’autres quartiers envahis par ce type de constructions illicites.  

B.Adda
Mardi 24 Septembre 2013 - 22:00
Lu 408 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+