REFLEXION

BRADAGE DES BIENS PUBLICS : Les mises en garde du wali de Mostaganem

La mise en garde de M. le wali, vient à temps mettre un terme au bradage des biens publics des communes. En ce sens, certains maires gèrent les biens étatiques comme si c’était des propriétés privées et ne se sentent point gênés d'accorder des faveurs à certaines personnes.



BRADAGE DES BIENS PUBLICS : Les mises en garde du wali de Mostaganem
L’utilisation des biens publics à des fins personnelles et  mercantiles profitent à beaucoup de citoyens illégalement  eux aussi compromis.  Des dizaines d'espaces publics  sont cédés  à  des particuliers, qui les ont aménagés en lieux de commerce, alors que d'autres endroits  ont été carrément transformés en habitations.  A titre d'information, certains kiosques construits dans le temps par les A.P.C, ont été cédés à des personnes sur  simples désistement, des toilettes publiques ont été aménagées en point de vente pour cosmétiques ou autres.  Par ailleurs, certaines rues ont été détournées de leur usage initial, et totalement fermées d'un bout à l'autre et utilisées par des personnes mitoyennes à des fins personnelles, aussi des ex-abris de l'ex-EGA ( Sonelgaz) ont  presque tous été offerts à des amis qui les ont reconvertis en commerce . Cette bonne mesure décidée par le Wali est venu mettre de l'ordre dans la gestion anarchique des biens de l'Etat, et surtout remettre certaines pendules de quelques maires à l'heure. Le citoyen honnête est traumatisé  de voir les biens de l’Etat dilapidés et squattés. Tout le monde espère que  le passage des inspecteurs de la wilaya, sera bénéfique pour la wilaya.

L. Ammar
Dimanche 8 Septembre 2013 - 10:16
Lu 440 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+