REFLEXION

BOUZIANE FAIT PARLER DE LUI ENCORE UNE FOIS :Il tente un suicide pour la 3ème fois !



BOUZIANE FAIT PARLER DE LUI ENCORE UNE FOIS :Il tente un suicide pour la 3ème fois !
Triste constat de voir des badauds encourager un suicidaire juché au sommet d’un pilon électrique, à passer à l’action.  Il s’agit du jeune Bouziane connu presque par toute Mostaganem, pour ses deux tentatives de suicide qu’il entreprit au mois de mai de l’an dernier ; la première en voulant se jeter du haut d’un poteau et la deuxième en essayant de s’immoler. Agé de 27 ans, hier encore, il escalada un pilon électrique au niveau de la Place du 1er Novembre, non loin de la mosquée El-Badr. Maculé de sang, il resta juché au sommet du poteau plus d’une heure. Et à fur et à mesure, la foule de badauds grossissait. Son geste ne semble pas avoir semé de panique au sein des passants comme plusieurs de ces jeunes le connaissent.  Le comble, c’est qu’ils l’encouragèrent à sauter. Comportement qui gêna considérablement le travail de la police. Les éléments de la sûreté  engagèrent alors un dialogue avec le jeune Bouziane, pour le persuader à ne pas commettre l’irréparable. Mais il ne descendit pas. Il aura fallu l’intervention de la protection civile pour le faire descendre avant de l’évacuer aux  urgences.           

Ilies B.
Dimanche 30 Septembre 2012 - 23:00
Lu 1429 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par maloge le 01/10/2012 18:09
j'ajoute ceci ce petit bouziane a contracte l'asthme,a cause de sa vie dans les rues,ni toit,ni rien du tous,il cherche désespérément un toit,auprès des sois disant -responsables,

2.Posté par abdelkaderderamchi le 08/10/2012 09:29
dans toutes ces catastrophes des injustices sociales particullierementt celles commises en algerie ou est le travail des ministeres ( solidarité nationale, les affaires religieuses et ses acquis pour servir la zaqat au pauvres et aux demunis, ect...) ou est le travail des députés de la nation de tous les élus du peuple et tous les partis algeriens (et rois ) ou sont les droits de l'homme et la protection du peuple algerien malfamé et delaissé ou est la responsabilité des senateurs et tous les responsables qui porterons l'entier remord devant allah ou est la conscience collective des citoyens finalement ça fait trop de politique pour rien du tout et l'enfer continu pour les algeriens alors que la question ne se pose pas aux richesses nationales du pays ni au manques de la nourriture et de la logicielle de l'encadrement dans tous les secteurs de la société tres riche de par ses immenses ressources mais tres mal exploitées a cause des injustices sociales. mais il y la part du peuple dans toute cette catastrophe qui obeit aux criteres ethniques et la desinformation plus que les criteres d'union nationale et religieuse forgés dans l'esprit de la justice sociale , la solidarité, et la bravoure fraternelle qui definit l'etre (humain) pour l'etre et pas la bete humaine pour l'etre humain.

3.Posté par Raouti le 27/10/2012 13:13
C'EST MALHEUREUX QUE L'ETAT NEGLIGE TOUT SES JEUNES, ET QUI CONSTUTUENT EN PLUS LA PLUS FORTE MAJORATION DE LA POPULATION. OUF ! J'USQU'A QUAND ?

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+