REFLEXION

BOUTEFLIKA AU MINISTRE DE L’INTERIEUR : « Le citoyen doit s’impliquer dans la gestion de son APC »



BOUTEFLIKA AU MINISTRE DE L’INTERIEUR : « Le citoyen doit s’impliquer  dans la gestion de son APC »
Le président Bouteflika a demandé au ministre de l’intérieur et des collectivités locales Dahou Ould kablia de réviser et d’étudier la liste des documents exigés dans les différentes administrations et les réduire. En parallèle, Bouteflika a demandé à Ould kablia de faire passer au plus vite le code élémentaire de la police, la protection civile et les telecommunications et ce, sans perdre de temps. Bouteflika a mis l’accent sur la nécessité de faire participer le citoyen dans la gestion des affaires de sa commune, cela à travers la définition des conditions permettant au citoyen de jouir de ses droits dans le contrôle juridique des travaux des appareils élus. On prévoit à partir du 24 novembre prochain que tous les passeports des citoyens soient dotés de ce qu’on appelle le « MRZ », en attendant de commencer le travail sur les passeports biométriques.Le président de la république Bouteflika, et lors de la séance d’audition, avant-hier, du rapport évaluatif présenté par le ministre de l’intérieur, a affirmé qu’il est nécessaire que les codes de la commune, wilaya, association et des partis politiques soient prêts avant la fin de l’année en cours afin de compléter les reformes institutionnelles et améliorer et moderniser les services publics. Dans le même sillage, on s’est focalisé sur la nécessité de procéder à la gestion participative, impliquant le citoyen dans la gestion des affaires de son APC à travers la définition des conditions de pratique de contrôle juridique des travaux des appareils élus.Ould Kablia a affirmé que des mesures seront prises pour améliorer les conditions d’accueil du citoyen et de réunir les conditions nécessaires visant à l’activation du mouvement associatif et les faire participer dans les activités locales.Bouteflika a révélé que les autorités concernées à tous les niveaux de l’Etat veiller pour la préservation du système public dans toutes les conditions, et que tout le monde respecte la loi et de réprimander tout ce qui touche à la sécurité et aux biens de la personne.

Ismain
Mercredi 1 Septembre 2010 - 12:19
Lu 428 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+