REFLEXION

BOUSFER : Un gendarme blessé au visage par des criminels avec une arme blanche



Le procureur de la République prés le tribunal d’Ain Turck, a ordonné en fin de la semaine dernière la mise en détention provisoire trois criminels pour constitution d’un réseau de malfaiteurs, coups et blessures volontaires et vol sous la menace d’armes blanches selon des sources concordantes. Un mandat d’arrêt a été émis à l’encontre d’un complice qui demeure en état de fuite. Les faits de cette affaire remontent à l’aube de la fin de la semaine écoulée, suite à un appel de détresse reçu par  les éléments des services de la gendarmerie nationale stationnés au niveau de la plage de « Bomo », relevant de la circonscription de la commune de Bousfer, faisant état de l’agression de trois filles par une bande de malfaiteurs armés selon la même source. Les gendarmes se sont déplacés immédiatement sur les lieux, et à leur arrivée, ils se sont trouvés confrontés aux  malfaiteurs qui sous l’effet de la drogue  ont tenté de répliquer par la violence à l’aide d’armes blanches, ajoute la même source. Des affrontements ont eu lieu entre gendarmes et malfaiteurs qui ont voulu résister à cette  opération d’arrestation qui s’est malheureusement soldée  par l’agression d’un gendarme qui a été blessé au visage par l’un des criminels avec une arme blanche ajoute la même source. Malgré la résistance opposée, les malfrats  ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt en attendant leur comparution devant le tribunal pour répondre de leur crime précise la même source.                          

Touffik
Vendredi 22 Août 2014 - 17:09
Lu 195 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+