REFLEXION

BOUMERDES : Un jeune homme s’immole à l’intérieur du siège de la wilaya



Un jeune homme, la vingtaine d’âge,  a, au courant de l’après-midi d’avant d’hier, imbibé son corps d’essence avant de mettre le feu en vue de mettre fin à ses jours dans une tentative de suicide à l’intérieur du siège de la wilaya selon des sources concordantes. Ce n’est que grâce à l’intervention éclaire des éléments de la police, que le feu n’a pas fait ses ravages. Heureusement, le jeune homme a été rapidement secouru et évacué vers le service des urgences de l’hôpital de Boumerdès pour des soins d’intenses brulures selon la même source. Le jeune homme s’est déplacé au siège de l’APW, où il a entamé une brève discussion avec son président, puis ressorti du bureau du secrétariat où il a commencé à vociférer de toutes ses forces  à l’intérieur des services du siège de la wilaya, manifestant son mécontentement face au refus itératif  de rencontrer le wali. La cause qui aurait exhorté le jeune homme à vouloir commettre l’irréparable, il semblerait qu’elle est en rapport avec un droit qui lui a été spolié, lié à un logement social, qui lui a été retiré, le seul parmi tous les bénéficiaires.   Ayant senti que son droit à l‘obtention d’un logement a été bafoué par les responsables, le jeune homme s’est imbibé le corps d’essence en menaçant de le rendre en torche, dans le but de convaincre pour  voir le wali. Mais ceci ne lui a servi à rien, alors il est passé à l’acte, en actionnant le feu qui s’est propagé sur son corps qui s’est complètement noirci par la rage des flammes.                                  
                         

Touffik
Vendredi 22 Novembre 2013 - 17:06
Lu 164 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+