REFLEXION

BOUKAID (TISSEMSILT) : Sit-in d’habitants du douar El H’tayel pour réclamer le gaz de ville

L’appel à la mobilisation des citoyens du douar d’El H’tayel de se rassembler devant le siège de l’APC de Boukaid, à une soixantaine de kilomètres au nord de Tissemsilt, semble peiner à avoir un grand écho.



En effet, un peu plus d’une cinquantaine de citoyens s’est rassemblée, hier dimanche, devant le siège de l’APC dans un mouvement pacifique pour protester et tenter de mettre dos au mur les responsables de l’APC. Ces protestataires affirment qu’en passant une année jour pour jour après le dernier mouvement de protestation et ne voyant rien venir de la part des responsables concernés après leur dernier appel et nullement découragés, ont entamé ce rassemblement pour interpeler encore une fois les responsables locaux afin de se pencher sérieusement sur plusieurs problèmes ayant trait à leur quotidien notamment ceux du gaz de ville et du transport qui ont fortement pénalisé leur train de vie notamment en ces temps de chute de neige et de froid. Les protestataires dont nous avions joint leurs représentants affirment qu’ils se sont élevés pour dénoncer particulièrement l’absence de ces deux points, lesquels problèmes qui ont été soulevés à maintes reprises aux responsables sans qu’une réelle prise en charge ne soit prise. Les citoyens évoquent l’absence du gaz pourtant le projet d’alimenter cette bourgade distante de moins de deux kilomètres de Boukaid en gaz de ville est bel et bien enregistré mais tarde toujours à se réaliser pour des raisons qui restent encore inconnues, d’autre part, ces mêmes représentants nous ont affirmé que pas moins de cinq personnes sont au niveau de l’hôpital de Bordj Bounaama à cause du froid, les autorités locales à leur tour se sont mobilisées pour ouvrir la route en utilisant des engins. Quant au projet du gaz de ville, nos interlocuteurs nous ont déclaré que les responsables leur avaient assurés qu’ils pourront en bénéficier à partir de l’année prochaine et en attendant sa réalisation, ils souhaitent vivement que le douar qui est habité par pas moins de 115 familles soit alimenté régulièrement par le gaz butane pour bien lutter dans pareilles situations.

A. Ould El Hadri
Dimanche 13 Mars 2016 - 16:25
Lu 58 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+