REFLEXION

BOUCHONS, PARKINGS SAUVAGES ET LE CASSE-TETE DU TRANSPORT URBAIN : Mostaganem s’étouffe !

Le problème du transport urbain à Mostaganem est relativement bien partagé par les citoyens dont certains n’hésitent pas à dénoncer l’anarchie qui sévirait dans les espaces réservés au stationnement de bus et taxis, et également au ramassage des voyageurs. Un constat d’une gestion, considéré comme un aspect négatif qu’il conviendrait d’intégrer malheureusement aux priorités à assainir rapidement à la commune de Mostaganem.



Il faut retenir que bien avant d’entamer les travaux du Tramway, le secteur du transport public était déjà au cœur des polémiques de la part de la population qui dénonçait le grand laisser aller perturbant le quotidien des voyageurs, à savoir, les négligences en matière de suivi du transport urbain et rural. Il faut reconnaitre aussi que la croissance du parc automobile se poursuit à une vitesse vertigineuse dans la wilaya et que les espaces, routes, parkings urbains ne peuvent plus contenir convenablement dans leur totalité cet afflux quotidien des véhicules qui viennent de partout pour ne pas dire presque de toutes les communes de la wilaya. Un afflux qui engendre un dérèglement et une mauvaise fluidité de la circulation, en raison de la plupart des routes fermées à la circulation , des voies détournées, des embouteillages constatés à longueur de journée sans parler des heures de pointes, créant ainsi des désagréments aux citoyens etc ... Actuellement avec la réalisation du tramway, les problèmes liés à la circulation se sont multipliés par autant de fois qu’ils existaient jadis, créant une situation qui empire de plus en plus. En matière de gestion et de contrôle du transport, il faut également retenir qu’aucune procédure d’horaire n’est appliquée et n’est respectée par les transporteurs des bus, l’itinéraire initial est trop souvent détourné sans aucun respect dans le cadre de la règlementation bafouée. Il est aussi question des surcharges, un vrai danger pour le citoyen, qui n’a pas d’autres choix que de monter dans les bus surtout aux heures de pointes etc…. Ce qui ajoute aux problèmes à résoudre. Autre désagrément dénoncé, il s’agit de certains bus qui désertent leur ligne principale au départ, en particulier les après-midis, pénalisant les usagers. Parler de la propreté et de l’hygiène c’est toute une autre question, vu que certains bus ont la triste réputation d’être insalubres aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il est aussi question de l’irrespect du circuit, d’arrêts facultatifs indéterminés, du respect de la vitesse autorisée, Les bus ne démarrent que lorsqu’ils sont surchargés, bref les carences sont  multiples. Il y a lieu de dire que le transport en commun est dans tous ses états à Mostaganem. Le rétrécissement urbain augmente indirectement paralysant quelques espaces de la ville les rendant inutiles.

B. Adda
Dimanche 27 Septembre 2015 - 17:37
Lu 713 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+