REFLEXION

BORDJ EL EMIR ABDELKADER - TISSEMSILT : La liste des 30 bénéficiaires de logements fait des mécontents

Il est vrai que certaines sages paroles du passé s’appliquent convenablement sur l’état actuel de nos concitoyens et l’ancien dicton qui dit « la montagne qui a enfin accouché d’une souris » reflète convenablement ce qui s’est passé dernièrement à Bordj-El-Emir Abdelkader communément appelée « Taza ».



BORDJ EL EMIR ABDELKADER - TISSEMSILT : La liste des 30  bénéficiaires de logements  fait des mécontents
En effet, après cinq ans d’attente depuis la dernière distribution de logements dans cette commune chef lieu de daïra, les responsables avaient choisi la date du 30 décembre de l’année écoulée pour afficher une liste de seulement 30 bénéficiaires de logements sociaux, les habitants qui l’avaient commenté comme le cadeau empoisonné de la fin d’année, se sont accordés à contester cette liste à travers une pétition adressée à toutes les parties concernées et dont une copie nous a été remise, ils affirment que l’affichage de cette liste qui comportait seulement 30 noms de personnes bénéficiaires s’est déroulé dans des circonstances floues mettant ainsi le doute sur la totalité de cette opération, entre autres, ils évoquent le fait que cette liste ne comportait pas les sceaux, signature et griffe de la partie responsable de cette affichage et ajoute qu’elle a été entachée de beaucoup d’irrégularités telles que la parution de noms de personnes dont les situations sont aisées par rapport aux autres et que beaucoup de demandeurs ont été lésés, le quota qui parait selon les citoyens très peu par rapport à trois facteurs importants qui sont; le volume de logement dont a réellement bénéficié la daïra de B.E.A, la forte demande et le retard enregistré dans la distribution des logements à caractère social. Enfin, il est à signaler que cet affichage qui a été contesté dès le début de par les dépassements qui l’ont caractérisé, n’a laissé que des malheureux sans réaction négative, ces derniers et devant leurs déceptions sont allés jusqu’à dénoncer certains noms et avancer des preuves adressées à travers des recours dans les normes et dans les délais opportuns.  

A.Ould El Hadri
Samedi 5 Janvier 2013 - 00:00
Lu 527 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+