REFLEXION

BNP Paribas boude les pièces de monnaie algériennes



BNP Paribas boude les pièces de monnaie algériennes
En l’absence d’une action forte de l’État fort, la monnaie, symbole fort de souveraineté de l’Algérie  et   depuis quelques jours rouspétés par BNP Paribas Algérie  qui n’accepte plus les versements effectués en pièces de monnaie.
Les agences de la filiale de la banque française ont été instruites via une instruction de la direction générale.  Elles ont commencé à la mettre en application après l’Aïd. Des entreprises et des commerçants pourraient être fortement affectés par cette décision, surtout si BNP Paribas est suivie par d’autres banques. BNP Paribas est la première banque privée en Algérie. La décision de la banque française intervient moins de deux mois après l’émission par la Banque d’Algérie d’une pièce de 200 dinars (environ 2 euros). Une émission initiée à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance du pays. L’autre pratique courante dans les agences BNP Paribas concerne l’exigence de la présentation d’une facture pour tout dépôt de chèque. Plusieurs entreprises se sont vu refuser des chèques au motif qu’une « directive » exige la présentation de la facture correspondant au montant du chèque à déposer.

Ismain
Jeudi 30 Août 2012 - 15:49
Lu 908 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par RAIS le 30/08/2012 22:11
Dans un pays ou on arrive à peser les billets et non pas les compter pour régler ses achats, c'est à se poser la question ou se trouvent les traitres de la nations et les détracteurs de notre économie(Importateurs, administration corrompu,autorités laxistes, les gradés qui ont le monopoles de l'importation via des prêtes noms etc etc..............

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+