REFLEXION

BLIDA : Décès de Abdelkader Guessoum



Le célèbre chanteur de Chaâbi Abdelkader Guessoum, vient de décéder, à l’âge de 64 ans, hier suite à une longue maladie au niveau de l’hôpital de Blida. ABDELKADER GUESSOUM est n, le 12 avril 1946 à Blida, il jouait du Ney, du pipo et de l'harmonica déjà à l'âge de 8 ans. Sa première mandoline fut acquise avec l'atmosphère de joie et de ferveur de l'indépendance. Il grattait et fredonnait les airs de Hadj M'Rizek, et Bellah ya chemaâ de Hadj Mahfoud. Après une formation bien remplie à l'école de cheikh Salhi (Mahieddine Mohamed), neveu de Cheikh Mahfoud, lequel le sollicitait en qualité de musicien au sein de sa formation, lors des fêtes familiales. Il constitue en 1966 son premier orchestre en cachette par respect pour ses maîtres. Il fut présenté aussi pour la première fois, en 1966, à la radio, par Rabah Driassa et ce fut un essai raté. Très déçu, il ne revient sur la scène qu'en 1969, à l'occasion du festival de la chanson chaâbie où il obtient le premier prix en interprétant Djel EL Koul Bach yendhekar. Après, c'est la télévision où il anime son premier concert en 1970. Guessoum forgera son propre genre à partir de la structure mélodique andalouse hawzi et chaâbi dans le style EL-ANKA. Mustapha Kechkoul l'abreuva de ses conseils, Cheikh Boualem El-Djenadi de Boufarik lui a permis d'enrichir son répertoire et Dahmane Benachour et Hadj Mejbeur lui furent d'un grand apport.

Yassine
Mercredi 14 Juillet 2010 - 12:58
Lu 1054 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+