REFLEXION

BLESSE PAR BALLE PAR UN POLICIER A CONSTANTINE : Le chef de sureté de la daïra de « Bouchekouf » décède à l’hôpital



Blessé grièvement par balle il y’a une semaine, le chef de sureté de daïra de « Bouchekouf », à Guelma, A. Saleh, a rendu l’âme à l’hôpital militaire de la nouvelle ville « Ali Mendjelli » à Constantine selon des sources concordantes. Ce dernier grièvement blessé depuis plus d’une semaine, après avoir reçu trois  balles tirées par un policier du même service,  qui l’ont atteint au niveau du thorax, du visage et de l’épaule, et suite auquel, a été évacué vers le service des urgences de l’hôpital de Bouchekouf, où le staff médical a procédé à une intervention chirurgicale en vue d’extraire les trois balles, avant d’être de nouveau acheminé vers l’hôpital militaire à Annaba à bord d’un hélicoptère de la direction générale de la sureté nationale selon la même source. La victime grièvement blessée, son  état de santé s’est davantage détérioré, et après une semaine de son alitement, elle a rendu l’âme à l’âge de 54 ans, laissant derrière elle,  quatre enfants ajoute la même source. La dépouille mortelle a été évacuée à Khenchela, ville natale du défunt, où elle a été inhumée. Alors que l’enquête menée par la sureté de wilaya de Guelma, suit toujours son cours à l’encontre du mis en cause qui a été arrêté le jour du drame, en flagrant délit de port d’arme, en attendant les résultats de l’enquête sur les causes réelles qui ont poussé à ce crime horrible qui a secoué toute la région de Bouchekouf précise la même source.                               

Touffik
Samedi 2 Novembre 2013 - 22:00
Lu 529 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+