REFLEXION

BIR EL DJIR : Plusieurs projets de développement en voie d’achèvement



La commune de Bir El Djir sera prochainement dotée de deux infrastructures culturelles et d’un marché couvert, a-t-on appris d’une source responsable à l’APC. Les travaux de réalisation de ces projets dont a bénéficié cette commune et qui entre dans le cadre du développement local et l’amélioration du cadre de vie des habitants seront bientôt lancés selon les déclarations de ce même responsable. Les deux bibliothèques seront édifiées, l’une au centre-ville de Bir El Djhir et l’autre dans la localité de Sidi El Bachir non loin du quatrième périphérique pour tenter de rattraper le retard enregistré dans la commune en matière d’infrastructure de proximité pour la concrétisation de ces deux projets inscrits en 2009 dans le cadre du programme communal de développement durable, une enveloppe financière de 43,5 millions de dinars a été débloquée, toujours selon les indications de la même source qui a également précisé que la commune se chargera du financement de l’équipement de ces deux infrastructures. D’autres part, une autre enveloppe budgétaire estimée à 30 millions de dinars a été allouée pour la concrétisation du projet du marché couvert qui sera selon notre interlocuteur érige au niveau du lotissement 119 à proximité duquel une nouvelle polyclinique a été récemment réalisée. Il y a lieu de noter que le projet de la place des martyrs qui comprend une stèle avec esplanade et jardin d’une superficie de plus de 3500 mètres carrés sera réceptionné début juillet prochain. Signalons par ailleurs que plusieurs projets de développement ayant pour objectif l’amélioration du cadre de vie des citoyens sont en voie d’achèvement au niveau de cette localité allant de l’alimentation en eau potable à la voirie urbaine, au gaz de ville et à l’aménagement et restructuration des quartiers. Il est utile de noter que la commune de Bir El Djir abritant aujourd’hui plus de 150.000 habitants a accueilli un grand nombre de population des quartiers de Sidi El Houari, Es Sanouber (les Planteurs) relogée aussi bien aux douars Belgaïd et Boudjemâa qui à Haï El Yasmine, et Haï En Nour. De grands projets d’habitat et d’équipement projetés pour le développement de la zone Est d’Oran ont trouvé leurs assiettes sur le territoire de commune périphériques.

N.Bentifour
Dimanche 15 Mai 2011 - 11:41
Lu 636 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+