REFLEXION

BIR EL DJIR : Les habitants des 119 logements exigent l’aménagement urbain

Les résidents du complexe résidentiel ‘’119 ilots’’, situé dans la région de Bir El Djir, à Oran, ont demandé aux services concernés d’intervenir immédiatement en vue de trouver des solutions d'urgence à leurs problèmes en suspens, où les habitants exigent à travers des pétitions déposées auprès des autorités concernées, la nécessité de résoudre le problème de l’usure des canaux d’assainissement, ainsi que des caniveaux obstrués.



Cela sans oublier la nécessité de diligenter l’entretien des routes usées qui se trouvent dans un état désastreux, et qui se transforment pendant la saison d'hiver en de vrais  étangs d'eau et de marécages de boue et de poussière à cause de la prolifération des nids de poules et des caniveaux obstrués qui sont devenus incapables de contenir l'eau au cours des précipitations. Cela a poussé les habitants à s’interroger sur le sort des budgets alloués annuellement par la wilaya pour l'amélioration urbaine, dont ils n’ont rien constaté de concret jusqu'à aujourd'hui, puisque, selon ce qui est venu dans leurs pétitions, une feuille de route en ce qui concerne l’aménagement urbain du quartier qui a été achevée il y a plusieurs mois, alors que les parties concernées n’ont à ce jour entrepris aucune opération d'aménagement qui va lever l'injustice sur les habitants qui sont désireux de voir se concrétiser des projets d’utilité et d’insuffler de nouveau l’activité et la vitalité au quartier, qui souffre de l'isolement et de la marginalisation. Les habitants appellent à une intervention urgente des parties responsables en vue de dynamiser la roue de développement à travers la réalisation de l'ensemble des programmes d’aménagement, que ce soit pour les routes, les trottoirs, les canaux d’assainissements, sans compter les autres programmes qui concernent l’éclairage et la mise en place d'une station d’arrêt de bus et le remplacement des bus usés par d’autres neufs, qui répondent aux besoins de la population ainsi que la création d'espaces de divertissement et de loisirs, et des espaces verts qui seraient une bouffée d’oxygène pour les familles pendant les week-ends et les vacances scolaires.

Touffik
Vendredi 8 Janvier 2016 - 16:15
Lu 161 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+