REFLEXION

BILAN SEMESTRIEL DE LA GENDARMERIE NATIONALE : Recul de la criminalité par rapport à l’année précédente



BILAN SEMESTRIEL  DE LA GENDARMERIE NATIONALE : Recul de la criminalité  par rapport à l’année précédente
Les officiers du groupement territorial de la gendarmerie nationale de Mostaganem ont présenté, au cours d’une conférence de presse, le bilan semestriel de l’année 2013 des activités de leur service. En effet, dans le cadre de la lutte contre la criminalité, les services de la gendarmerie ont enregistré 315 infractions, 155 délits et 33 crimes impliquant 434 personnes. Ce qui est en baisse par rapport à l'année précédente où 292 délits et 47 crimes ont été traités. Concernant la circulation routière, le nombre d’accidents enregistré en 6 mois s'élève à 333, ces accidents ont fait 23 morts et 580 blessés. Le lecteur peut remarquer une augmentation des accidents par rapport à l’année écoulée qui était  de l’ordre de 155 morts et 255 blessés. La majorité des accidents, selon le conférencier, sont dus aux facteurs humains avec les excès de vitesse, les dépassements dangereux et le non-respect du code de la route. La lutte contre le trafic de stupéfiants et le crime organisé sont, par ailleurs, parmi les priorités de ce corps, alors dans ce cadre, ces services ont eut à traiter 40 affaires qui ont permis l'arrestation de 76 personnes dont 72 ont été écrouées. Ce bilan s’est soldé par la saisie de 110 kg de kif traité et de 1762 comprimés de psychotropes. Cependant, comme toutes les villes côtières, Mostaganem souffre de l’afflux de l’immigration clandestine. Le bilan concernant ce phénomène dressé par les services de la gendarmerie fait état de 13 affaires traitées et l’arrestation de 29 personnes. Les statistiques ont démontré aussi que 11 véhicules ont fait l’objet de vol à travers le territoire de la wilaya où 3 d’entre elles, ont été récupérés et  ont permis l’arrestation de 9 personnes impliquées. Au sujet du plan « Delphine» de la saison estivale 2013 pour la sécurité des plages et de ses environs, la gendarmerie nationale a installé plusieurs barrages fixes et a effectué 1891 patrouilles pédestres à ce jour. Ce plan de sécurité sera maintenu jusqu’à la fin de la saison estivale. Les gendarmes de Mostaganem, dans le cadre de la lutte contre la criminalité, sollicitent les citoyens à utiliser le numéro vert de secours « 10 55» qui est gratuit sur l’ensemble du territoire national pour prévenir, dénoncer ou juste informer.               

Bouziane Kamel
Dimanche 4 Août 2013 - 13:21
Lu 230 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+