REFLEXION

BILAN DES DOUANES ALGERIENNES A TLEMCEN : 26,29 tonnes de kif et 175 847 litres de carburants saisis en 2013



Durant l’année 2013,  et dans le cadre de la prévention et de lutte contre la drogue et la contrebande sous toutes ses formes, les unités et les brigades des Douanes  dépendant de la direction régionale des Douanes de Tlemcen, activant à travers les wilayas de Tlemcen, Sidi Bel Abbès et Saida, ont saisi une quantité de 26,29 tonnes de kif traité et 175.847 litres de carburants.  Par ailleurs, les produits alimentaires destinés à la contrebande saisis sont de l’ordre 57.760 litres d’huile de table, 08 tonnes de dattes  et 13,5 tonnes de blé tendre. En ce qui concerne le cheptel, ces services ont saisi 138 têtes d’ovins. Les déchets  du cuivre saisis dans ce même cadre  sont d’une quantité de 28,7 tonnes et 30.274 cartouches de cigarettes sans exclure les grands lots d’articles vestimentaires pour hommes et femmes des différents âges, les pièces de rechange destinés aux différents engins et véhicules automobiles, ainsi que ceux liés aux moyens de communication et d’autres produits de consommation. Ces marchandises contingentées sont estimées à plus de 1.313.831.269  dinars alors que celles des pénalités encourues sont de l’ordre de 13.155.466.966 dinars. Ces mêmes services ont fait état de la comparaison aux années précédentes, car, durant l’année 2011, ils ont procédé à la saisie d’une quantité de 617 kg de kif traité alors qu’en 2012, 19,6 tonnes de kif traité ont été saisis et 26,29 tonnes en 2013 soit une augmentation de 34%. Durant l’année 2011, une quantité de 117.80 litres de carburants a été saisi, alors qu’en 2012, il a été procédé à la saisie de 117.847 litres, avec un taux évolué de 49%. Par ailleurs, les produits alimentaires se sont taillés la part du lion avec 145%. Les différents produits pharmaceutiques et  outils sanitaires sont estimés à une valeur de plus de 2,3 milliards de dinars. Rappelons que la direction régionale de Tlemcen dispose de 24 brigades opérationnelles dont 16 mobiles. La bande frontalière avec le Maroc dépasse 170 kilomètres alors que la côte est d’une centaine de kilomètres. Soulignons que les brigades des douanes ont été renforcées par un nombre de 270 agents de contrôle avec la dotation de 18 véhicules tout terrain, la réalisation et l’exploitation de 08 postes de surveillance et d’observation. Ces mesures de renforcement se sont soldées par des résultats probants dans le cadre de la prévention et la lutte contre la drogue et la contrebande sous toutes ses formes ainsi que la sécurisation des populations frontalières avec les éléments de l’Armée Nationale Populaire et les différents services de sécurité, gardes frontières, Gendarmerie nationale et Sûreté nationale.              

B. Abdelgheffar
Mercredi 22 Janvier 2014 - 17:05
Lu 140 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+