REFLEXION

BILAN ANNUEL DES SERVICES DE SECURITE : Le trafic de psychotropes prend de l'ampleur



La commercialisation des psychotropes commence à prendre des proportions alarmantes dans les milieux des jeunes au niveau de la wilaya de Mostaganem. ‘’Rivotril, Toscan, Ecstasy et Diazépam’’ seraient classés parmi les plus demandés sans pour autant diminuer l'afflux des autres drogues en comprimés. Près de 7500 comprimés ont été saisis en 2015 par les services de sécurité dans la wilaya de Mostaganem (Police judiciaire et gendarmerie nationale). Ces services traitent une moyenne annuelle de 310 affaires liées au trafic, à la consommation et à la commercialisation des stupéfiants. 25 % des personnes arrêtées pour consommation et trafic de stupéfiants sont des jeunes âgés de moins de 30 ans. Des chiffres simplement effrayants, révélant une situation de plus en plus inquiétante. De nombreux jeunes, dont des chômeurs, se retrouvent dans des établissements psychiatriques ou de désintoxication sans que les parents n'aient vu venir le changement. Les services de sécurité, tous corps confondus affirment s'engager dans une lutte sans relâche contre le trafic de drogue et de psychotropes, tirant la sonnette d'alarme sur l'ampleur du phénomène chaque fois que l'occasion se présente, dans l'espoir d'amener la société civile et les politiques à contribuer, de manière efficace ,à l'endiguer.                            

Flih S.
Mercredi 13 Janvier 2016 - 20:00
Lu 181 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+